Religion et handicap : bienvenue aux JMJ Hors Norme !

Résumé : Les membres des communautés de l'Arche seront à Cracovie lors des JMJ Hors-Norme (Journées mondiales de la jeunesse), du 21 au 31 juillet 2016. Quelle place pour les personnes handicapées dans la mise en pratique de la foi catholique?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Les personnes handicapées sont en bonne place au Vatican lors de la célébration eucharistique du 12 juin 2016, à l'occasion du jubilé qui leur est destiné (article en lien ci-dessous). Parmi les personnalités appelées à témoigner, le fondateur de la communauté de l'Arche, Jean Vanier, a posté un message vidéo depuis le Canada. Des servants d'autel porteurs de trisomie, des lecteurs aveugles, une mise en scène de l'Evangile par des personnes handicapées mentales ; c'est une première dans l'histoire de la place Saint-Pierre. L'occasion de se poser la question suivante : quelle place pour les personnes handicapées dans la pratique du culte catholique ? Réponse du Saint-Père…

Des JMS Hors-Norme à Cracovie

« Ayez le courant d'aller à contre-courant ». Cette phrase a été prononcée par le pape François ; elle est devenue le slogan des JMJ Hors Norme, qui accueilleront des personnes en situation de handicap, physique et surtout mental, durant 10 jours (du 21 au 31 juillet 2016), dans le cadre des Journées mondiales de la jeunesse de Cracovie, en Pologne (du 26 au 31). Derrière ce beau projet, l'Arche, ensemble de communautés associatives internationales qui accueillent des personnes en situation de handicap psychique, s'est associée, entre autres, à l'OCH (Office chrétien des personnes handicapées) et à Hand Amitié pour organiser le convoi. Avec, à la clé, un programme conçu pour un accès plus égalitaire à la religion et à la spiritualité.

Privilégier la rencontre

À choisir, le maître-mot des JMJ Hors Norme pourrait être « diversité », le séjour étant proposé à tous les jeunes de 18 à 30 ans, croyants ou non, connaissant le milieu du handicap ou non. L'accent est mis sur les rencontres qui vont nourrir ce voyage. « Un tiers des participants ne font pas partie de nos communautés, souligne Anne Burnod, de l'Arche&Co. Ils sont invités à expérimenter la différence, qu'il s'agisse de handicap, de culture ou de religion. Nous recherchons surtout une expérience de vie partagée et d'amitié. Tout doit venir de l'envie du participant ». Jean Vanier ajoute : « La rencontre vraie est décapante. Partager des moments avec les plus fragiles de notre société est source de transformation et de joie. J'espère que beaucoup pourront participer aux JMJ avec l'Arche et être des témoins pour l'Église et le monde ».

Un rythme adapté à chacun

Pas question de s'ennuyer ; le jeune public pourra jongler entre visites culturelles dans Cracovie, compétitions sportives et ateliers artistiques. « Le groupe catholique BeWitness jouera spécialement pour nous et des catéchèses seront mimées par les jeunes et personnes avec handicap mental », s'enthousiasme Mme Burnod. Elles seront adaptées par Mgr Daucourt, évêque de Nanterre et accompagnateur du groupe. Autre spécificité : des membres de l'Arche au Moyen-Orient seront présents pour échanger sur leur expérience en tant que chrétien vivant en zone de conflit. Les jeunes porteurs de handicap profiteront de ces activités tout en bénéficiant d'un encadrement bienveillant. Chaque participant sera accompagné par des assistants salariés, des volontaires en service civique ou d'autres jeunes simplement venus pour le goût de l'aventure. « L'idée, c'est que chacun y trouve sa place et fasse les choses à son rythme », affirme Anne.

Visite surprise du pape

À travers cette démarche, l'Arche répond à un appel lancé par le Vatican, qui encourageait à mettre une initiative en place pour les personnes handicapées à l'occasion de ces JMJ 2016. Une invitation qui fait écho à la visite surprise du pape François à l'Arche de Rome, en mai 2016, dans le cadre des « Vendredis de la miséricorde ». Le souverain pontife avait passé une après-midi en compagnie des résidents du centre. Initiées en 1978 par Jean-Paul II, les JMJ ont lieu tous les deux ans. À Cologne (Allemagne), en 2005, l'Arche y avait déjà participé. Cette initiative est la bienvenue pour sensibiliser les communautés religieuses à une meilleure inclusion du handicap. Doit-on y voir une volonté de faciliter l'accès à la foi ? Pour Mme Burnord, il s'agit surtout de « donner la possibilité d'une participation, voire d'une découverte pour ceux qui connaissent moins la religion ». Les accompagnants sont les bienvenus…Inscriptions jusqu'au 12 juin 2016 !

© Arche en France

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 12-06-2016 par N-69 :
Il y a aussi la "route des sourires" dans le même style,je vais partir avec ce groupe aux JMJ,et c'est vrai que c'est un groupe qui aime bien rire et déconner par moments! :)

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches