Le handi-basketteur Ryadh Sallem bientôt député ?

Résumé : Législatives 2017 : Anne Hidalgo courtise le handi-basketteur Ryadh Sallem, en lui proposant de se présenter sur les listes du PS au titre de la société civile. Elle salue le "parcours exemplaire" de celui qui a participé à 5 Jeux paralympiques.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le champion de basket en fauteuil Ryadh Sallem sera le candidat « société civile », à la demande de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, dans la 10e circonscription de Paris détenue par Denis Baupin, ex-EELV, qui ne se représente pas, a-t-il annoncé le 25 avril 2017 à l'AFP.

Une volonté de renouvellement

Ryadh Sallem, 46 ans, membre de l'équipe de France paralympique, veut « faire rentrer la société civile à l'Assemblée nationale », a-t-il indiqué, c'est « important qu'il y ait du renouveau, qu'il n'y ait pas une seule culture de la politique. Les citoyens doivent se réapproprier la politique ». Après avoir expliqué que, « depuis plusieurs mois, le PS à Paris réfléchissait à un candidat de la société civile qui corresponde à notre volonté de renouvellement », Mme Hidalgo a souligné que la proposition de Ryadh Sallem était « particulièrement juste ». « Elle est à l'image de Paris et permettrait de mieux représenter la diversité des Français à l'Assemblée nationale » avec une personne « dont le parcours est exemplaire », a-t-elle plaidé dans une déclaration transmise à l'AFP.

5 participations aux Jeux paralympiques

M. Sallem, entrepreneur social et militant associatif, a participé cinq fois aux Jeux paralympiques dans plusieurs disciplines et mené une brillante carrière sportive en natation (record mondial en relais), en basket-fauteuil (triple champion d'Europe) et en rugby-fauteuil. Né en Tunisie, cet enfant de la thalidomide - un anti-nauséeux donné aux femmes enceintes et responsable de graves malformations - a fondé, en 1995, Cap sport art aventure amitié (Capsaaa), dont le but est de « sensibiliser les valides et les personnes handicapées à travers le sport », et le festival Defistival, qui chaque année depuis 2003 veut promouvoir une « identité commune ».

Société civile = politique du futur

Ryadh Sallem entend axer sa candidature sur l'environnement, le handicap et la citoyenneté chez les jeunes. Candidat à la demande de la maire de Paris, le champion n'est pas adhérent du Parti socialiste mais veut être dans la « complémentarité ». « Les partis politiques ont construit notre histoire, il ne faut pas tout jeter », a-t-il déclaré, estimant que la société civile amène pour sa part « une nouvelle dynamique, la politique du futur ». La 10e fait partie des circonscriptions réservées à la société civile par le PS, qui n'a pas encore entériné toutes les candidatures législatives au niveau national et dont le candidat à la présidentielle Benoît Hamon a été éliminé dès le premier tour avec seulement 6,36% des suffrages.

Une candidature inopportune ?

Dans un communiqué à l'AFP, la section du PS du XIIIe et le maire PS de l'arrondissement Jérôme Coumet ont jugé "inopportune" cette déclaration de candidature "alors que Marine Le Pen est au second tour de l'élection présidentielle". "L'heure est à la mobilisation citoyenne et républicaine pour faire gagner Emmanuel Macron le plus largement possible", indique le texte,rappelant également que les désignations doivent être entérinées par le bureau national. Dans cette circonscription détenue par un député autrefois EELV, la candidate écologiste Sybille Bernard a rappelé auprès de l'AFP avoir eu l'investiture EELV, "qui n'a pas fait l'objet d'un accord entre EELV et le PS".

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-04-2017 par lou :
Enfin un candidat qui nous ressemble....

Le 25-04-2017 par DJI André :


Savez-vous quon est discriminé si lon est handicapé et à la fois noir de la peau ?
On subit aussi de la discrimination interne du milieu handicapé du fait de la couleur de la peau noire .
Les personnes handicapées noires sont victimes des biens portants de la même couleur de la peau.
On remarque à cette période préélectorale que les associations des personnes handicapées interpellent les candidats aux élections présidentielles
sur la discrimination envers des personnes parce quelles sont en situation du handicap.
Par ailleurs les mêmes associations qui sindignent , reproduisent en interne de la discrimination envers les personnes ethniquement noires.
Ya complot détat pour masquer le racisme anti noir et quon en parle pas !
On doit savoir quon est à lère de la visibilité quon ne doit plus retenir les noirs à lombre des autres.
Le milieu handicapé ne doit pas être une zone de non droit.

Le 28-04-2017 par Walter Salens :
A lou: "...qui nous ressemble...", le nous serait toutes les personnes en situation de handicap ou que l'handicap moteur? A DJI André: vs accusez les assoc d'une discrimination interne à l'égard de "personnes éthniquement noires". Pouvez-vs le prouver?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr