Refus d'un chien guide par un taxi : des p... de clébards !

Résumé : Un chauffeur de taxi de Pau sera traduit devant une commission de discipline pour avoir refusé, dans un premier temps, de prendre un aveugle et son chien à bord de son véhicule. Aucune plainte de ce type n'a jamais abouti...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

L'incident s'est produit en mai à Pau lorsqu'un chauffeur a refusé d'embarquer un aveugle sous prétexte qu'un chien guide l'accompagnait, avant de se raviser, a expliqué à l'AFP Philippe Lagrave, président de la chambre syndicale des taxis palois.

Des p... de clébards

"Cet énergumène m'a lancé 'je n'ai pas une voiture à 80 000 euros pour mettre des p... de clébards dedans'", a raconté le non-voyant, âgé de 67 ans, à La République des Pyrénées. "Avec l'animatrice de l'Union nationale des aveugles et des déficients visuels (UNADEV) qui m'accompagnait, on lui a expliqué qu'il n'avait pas le droit de faire ça et il a fini par accepter de m'emmener à la gare", a raconté à l'AFP la victime. Cet habitant d'Orthez, non-voyant depuis 2003, a adressé une lettre à la préfecture. Le chauffeur sera traduit le 18 octobre 2018 devant la commission disciplinaire réunie à la sous-préfecture de Bayonne.

Plaintes sans suite

"Ce chauffeur a enfreint la loi", a insisté M. Lagrave, en pointant une "brebis galeuse". Le 21 septembre 2018, un aveugle accompagné de son chien guide, a été expulsé d'un Monoprix à Marseille (article en lien ci-dessous). Selon la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugle (FFAC), 88 cas de refus d'accès à une personne accompagnée d'un chien guide ont été constatés en 2017. Jusque-là selon l'association, aucune plainte n'a jamais abouti en justice, malgré l'amende de 450 euros prévue par la loi.

© Savvapanf Photo/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-10-2018 par Christ Yss :
Un peu de bon sens, voyons !
Une plainte pour discrimination n'aurait elle pas été plus utile pour faire entendre et appliquer la loi.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr