Vaccin et autisme : 100 familles attaquent 4 grands labos

Résumé : Les anti-vaccins passent à l'offensive. Convaincues d'un lien entre vaccination et autisme, une centaine de familles vont assigner 4 grands laboratoires en justice via une action de groupe.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Une centaine de familles convaincues de l'existence d'un lien entre vaccination et autisme déclarent vouloir assigner quatre laboratoires pharmaceutiques français, américain et anglais devant le tribunal de grande instance de Paris, selon une information publiée le 24 juillet 2017 par Le Parisien. Introduite par l'association Autisme vaccinations, cette action de groupe (article en lien ci-dessous) vise Sanofi, Pfizer, Eli Lilly et GlaxoSmithKline et devrait être menée en septembre.

De 3 à 11 vaccins

Les familles comptent "demander réparation des dommages causés par la vaccination pédiatrique", qu'elles estiment responsable de l'augmentation des cas d'autisme chez les jeunes enfants. Pourtant, cinq études américaines indépendantes menées depuis 1998 n'ont jamais réussi à démontrer ce lien (article en lien ci-dessous). Cette annonce intervient alors que le Premier ministre a promis, lors de son discours de politique générale du 4 juillet, le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires dès 2018 (article en lien ci-dessous).

Menaces de mort ?

C'est la militante d'Europe Ecologie-les Verts Martine Ferguson-André qui a pris la tête de cette bataille. Elle se dit persuadée que l'autisme de son fils, Tom, a été déclenché par les 5 vaccins qu'on lui a injectés à l'âge de 10 mois. A l'époque, le thiomersal avait été retrouvé dans le sang du bébé. "Ce composé contenant du mercure, utilisé comme conservateur, a été retiré par précaution des vaccins en 2000 à la demande des autorités de santé, même si aucun risque n'a pu être validé", précise Le Parisien. Celle qui se définit comme "lanceuse d'alerte" dit avoir reçu "des lettres anonymes de menaces de mort".

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 24-07-2017 par Stéphanie :
Encore un sujet qui m'intéresse.
Je pensais être la seule qui avait fait ce constat , mais après en avoir parlé avec diverses personnes , et à la suite de la lecture de cet article , il s'avère que c'est une triste Réalité.
À l'âge de deux ans et demi il est obligatoire en France te faire vacciner son enfant du vaccin R.O.R.
48 heures après avoir reçu son injection à l'âge de deux ans et demi , ma fille Zeina a totalement changé.
J'ai tout de suite constaté que ma petite s'était mise dans une bulle, à partir de ce moment-là elle n'a plus parler , plus manger normalement, s'est mise à tourner en rond, circule constamment en courant,n'a aucune prise de risque, attrape-tout objets comme un poignard, ne s'exprimer plus que par des cris.
J'espère que l'État reconnaître son tort au sujet des vaccins, et que l'on arrête d'injecter du mercure à haute dose dans les veines de nos enfants.
#EnColère #Solidaire #Autisme #OnEstEnsemble

Le 24-07-2017 par ROUGE :
Bonjour, je suis persuadée que le vaccin contre l'hépatite B a déclanché le spectre autistique de mon fils Thomas. D'ailleurs le pédiatre a noté sur son carnet de santé. A ne plus vacciner.... Comment faire pour rejoindre cette association ?
Bonne fin de journée à tous.

Le 25-07-2017 par marie claire :
il est urgent de se mobiliser contre big Pharma et son inconscience

Le 25-07-2017 par Henri Galy :
Pour ma part, j'aurais bien aimé avoir pu bénéficier de la vaccination obligatoire contre la polio...

Hélas, je l'ai attrapée en 1957, comme 2000 autres enfants cette année-là, peu de temps avant que la vaccination soit généralisée !

Le 25-07-2017 par Helianthus :
"injecter du mercure à haute dose dans les veines de nos enfants"

Un vaccin n'est pas injecté "dans les veines", mais en sous-cutané,dans un muscle, ou il est donné sous forme buvable. Dans tout les cas, il va diffuser lentement.

Le "mercure" a été retiré autour de l'an 2000 de tous les vaccins destinés aux enfants, aux US, et 15 après ils ont toujours plus d'autisme.

Pour finir, le ROR est un vaccin composés de virus vivants affaiblis. Le thiomerosal est un conservateur.
Les deux ne sont pas compatibles. Il n'y a jamais eu de mercure dans les vaccins ROR.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr