Japon: Erotisme et surdité!

Résumé : Japon: l'Etat coupe les vivres à une émission de TV érotique pour sourds....

Par , le 

TOKYO, 14 août 2007 (AFP) - L'Etat japonais a décidé de couper ses subventions à une chaîne de télévision érotique qui diffusait une émission coquine en language des signes destinée aux sourds, déclenchant un tollé de protestations.

Dans cette imitation pour malentendants du programme canadien "Naked News", une présentatrice effectue un strip-tease tout en déclamant en langage des signes des nouvelles "people" ou des faits divers croustillants.

Le ministère japonais de la Communication a fait savoir la semaine dernière qu'il cesserait de verser sa subvention annuelle de 400.000 yens (2.500 euros), au titre de l'aide aux handicapés, à cette émission baptisée "Hakana no shuwa nyusu" ("Les infos nues en signes").

"Nous réorienterons ces aides limitées vers des projets qui sont davantage dans l'intérêt du public", a expliqué un haut fonctionnaire du ministère.

Le producteur, la société Paradise Television, a cependant affirmé que l'émission continuerait.

"Notre entreprise a pour mission de distraire les téléspectateurs, qu'ils soient handicapés ou non", a plaidé le porte-parole de Paradise Television, Shinichiro Fukuyama.

"Nous allons rendre le programme plus excitant, peut-être en le diffusant en direct, avec des improvisations de la présentatrice et un langage des signes plus élaboré", a-t-il annoncé.

Daisuke Ochi, le directeur de la Fédération des sourds de Tokyo, a applaudi cette persévérance.

"Les malentendants aussi ont des désirs sexuels, comme tout le monde", a déclaré M. Ochi, via un interprète.

Il a toutefois reconnu que l'aide publique versée à l'émission était "problématique".

oh-roc/agr/php

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches