VIH : la difficile acceptation du handicap

Résumé : Selon leur état de santé, les personnes séropositives peuvent avoir droit à la reconnaissance de travailleur handicapé. Si peu franchissent le pas, cette démarche offre pourtant de nombreuses garanties face aux contraintes de la maladie.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Effets secondaires liés au traitement, maladies chroniques telles que les neuropathies : « ce n'est pas l'infection en elle-même qui génère la reconnaissance du travailleur handicapé, mais ses conséquences sur l'organisme », souligne Séverine Fouran Peralta, chargée de mission emploi au Sidaction. « Même si la personne n'en est pas au stade sida, ses capacités fonctionnelles comme la mémoire, la vue ou la mobilité peuvent être touchées ». Autant de conséquences contraignantes lorsqu'il s'agit de chercher un emploi ou de vouloir garder son poste. « Beaucoup pourraient prétendre à la reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) mais ne veulent pas ou n'osent pas le faire. »

Un handicap invisible mais bien réel

La reconnaissance TH ouvre pourtant droit à des aménagements des conditions de travail, comme l'adaptation des horaires à cause de la fatigue engendrée par la maladie. Elle offre également l'accès aux différents dispositifs de maintien dans l'emploi proposés par l'Agefiph, les Cap emploi ou les Sameth. « Il y a une part d'auto-exclusion chez les malades », note Séverine Fouran Peralta. « Certains, méconnaissent le dispositif RQTH, ses modalités d'obtention et ses avantages. D'autres, ne se reconnaissent pas dans le mot handicap. D'autres encore, n'osent pas y avoir recours, s'estimant privilégiés par rapport aux personnes touchées par des handicaps physiques. Enfin, une part tente de vivre sans tenir compte du VIH et sans faire reconnaître ses difficultés puisqu'elles sont invisibles pour les autres ».

Benjamin Dusaussoy

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Benjamin Dusaussoy. »

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches