1ères rencontres de la protection juridique des majeurs

RDV le 5 avril 2023 à l'Espace Diderot (Paris 12) pour la 1ère édition des rencontres de la protection juridique des majeurs. Objectif ? Repenser collectivement la structuration du secteur afin, à terme, de créer une instance commune des mandataires

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

La France compte entre 800 000 et un million de personnes majeures protégées, sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice. Un nombre en constante évolution, selon l'Unaf, premier réseau de protection juridique dédié. La Fédération nationale des mandataires judiciaires indépendants à la protection des majeurs (FNMJI) organise, le 5 avril 2023, ses premières rencontres de la protection juridique des majeurs. Objectif ? Une réflexion collective de la profession de mandataire judiciaire à la protection des majeurs (MJPM) afin d'entamer « une première étape vers la création d'une instance commune ». Rendez-vous de 9h à 18h30 à l'espace Diderot (10 rue Traversière, Paris 12e).

Evènement à suivre en présentiel ou distanciel

« Les différents groupes de travail interministériels, les nombreux écrits et réflexions sur la profession, les formations sur l'éthique commune des MJPM, le colloque de l'Affect (ndlr : association qui organise des évènements liés à l'actualité des mesures de protection) sur l'avenir de la profession ont mis en lumière la volonté des mandataires de se structurer, de faire entendre leur voix, de se faire connaître et reconnaître », explique la FNMJI. De nombreux experts (commissaires de justice, avocats, professeurs à l'université) guideront les échanges lors de cette journée. Pour y participer, il suffit de s'inscrire sur le site de l'évènement . Le tarif est de 45 euros en présentiel qui, selon la fédération, est « à privilégier ». Pour ceux qui souhaiteraient suivre la formation à distance, contactez la FNMJI à l'adresse : formation@fnmji.fr . A l'issue de cette journée, « nos travaux communs seront publiés et diffusés largement afin de poser les premiers jalons d'une instance collégiale », affirme-t-elle.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.