découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap

240 millions d'enfants handicapés dans le Monde, invisibles?

240 millions d'enfants handicapés dans le Monde, soit 1 sur 10. Un rapport de l'Unicef révèle les difficultés en matière d'accès aux soins, à l'éducation, à la protection... Résultat : 2 fois plus de risques de se sentir "malheureux". Stop !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

240 millions, c'est le nombre d'enfants en situation de handicap dans le Monde, soit un sur dix, d'après une analyse statistique de l'Unicef rendue publique en novembre 2021 (disponible en lien ci-dessous, en anglais). Cette nouvelle estimation réalisée à partir des données de 42 pays, « la plus exhaustive à ce jour », se fonde sur une approche plus inclusive et réaliste des handicaps, en tenant compte, notamment, des symptômes d'anxiété et de dépression.

Déscolarisation, violences, malnutrition…

Ce rapport estime que les jeunes en situation de handicap sont 51 % plus susceptibles de se sentir « malheureux » que les autres, 41 % d'être victimes de discrimination et 32 % de subir de graves châtiments corporels. Ils sont également plus nombreux à ne jamais avoir été scolarisés, à avoir moins de connaissances de base en lecture et en calcul mais aussi à être atteints d'émaciation (forme de malnutrition) et à souffrir de retard de croissance. Par ailleurs, un sur deux n'aurait jamais été scolarisé. « Cette nouvelle étude confirme ce que nous savions déjà : pour exercer leurs droits, les enfants handicapés se heurtent à de multiples difficultés aux effets souvent cumulatifs », regrette Henrietta Fore. Education, santé, accès à l'eau, protection contre la violence et l'exploitation… Ils sont « moins souvent inclus ou entendus » dans la quasi-totalité des 60 indicateurs de bien-être évalués. « Pendant très longtemps, nous n'avons pas eu de données fiables à ce sujet. En ne dénombrant pas ces enfants, en ne les prenant pas en compte et en ne les consultant pas, nous manquons à l'obligation de les aider à atteindre leur vaste potentiel », estime Henrietta Fore, directrice générale de l'Unicef.

Eliminer toute forme de discrimination !

Face à ce constat, l'Unicef, qui coopère avec des partenaires à l'échelle locale et mondiale pour favoriser les droits de ces jeunes, appelle les gouvernements à mettre au point des solutions ciblées pour remédier aux inégalités. Enjeu majeur de ce rapport ? Leur « donner les mêmes chances », en éliminant les « obstacles physiques ou liés à la communication et aux attitudes qui les tiennent à l'écart de la société » ainsi que tout préjugé et discrimination. L'ONG exhorte également à « consulter les personnes handicapées » sur les décisions qui les concernent et « à prendre en compte tous les handicaps ». « Cela comprend notamment des soins attentifs et des politiques adaptées aux familles, un appui en matière de santé mentale et sur le plan psychosocial et la protection contre la maltraitance et la négligence », précise-t-elle.

En France, lumière sur les droits de l'enfant le 20 novembre 2021, à l'occasion de la Journée mondiale dédiée ! Pour l'occasion, la Tour Eiffel s'illuminera pour la première fois de son histoire aux couleurs de l'Unicef, le bleu… Rendez-vous place de Varsovie, dans le jardin du Trocadéro, à Paris, dès 16h.

© UNICEF/UN0148747/Volpe

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.