Et 1, et 2... Et un 5e titre mondial pour Damien Seguin !

Damien Seguin, skipper né sans main gauche, réalise un nouvel exploit ! Il a été sacré champion du monde en 2.4 mR, le 7 juillet 2019, en Espagne, pour la cinquième fois. Un titre qui s'ajoute à son palmarès déjà bien rempli.

8 juillet 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

« C'est avec un grand plaisir que je vous annonce que je suis champion du monde en 2.4 mR pour la cinquième fois ! C'est super cool ! » Damien Seguin, skipper du monocoque 60' Groupe APICIL, né sans main gauche, s'est imposé, le 7 juillet 2019, en laissant peu de chance à ses adversaires. Une belle revanche pour le navigateur qui avait raté de peu la victoire l'an passé en terminant deuxième. L'épreuve a débuté le 2 juillet dans la baie de Cadix, en Espagne. Durant six jours, treize manches ont été disputées dans des conditions de navigations « optimales ». A bord de son monocoque de 4,20 mètres, il a mis tout le monde d'accord en remportant la « medal race », une série réservée aux marins en situation de handicap.

Cap vers de nouveaux défis

« Je suis venu ici avec l'intention de bien faire, j'ai réussi, se réjouit le skipper français. C'est vrai que quand on regarde le résultat, je n'ai pas laissé grand-chose aux autres ». Et d'ajouter : « Je me suis vraiment fait plaisir sur l'eau et contrairement à ce que reflètent les résultats, ça n'a pas été si simple. A aucun moment, je me suis dit que c'était gagné », affirme le marin en évoquant « une belle lutte acharnée sur l'eau ». A peine sa victoire savourée, le double champion paralympique se prépare déjà pour son prochain défi, la Transat Jacques Vabre, qui aura lieu le 27 octobre 2019. « Maintenant, je vais ranger pendant quelques mois le 2.4 mR au garage et me consacrer à fond à mon projet IMOCA. On va sortir le bateau de l'eau semaine prochaine pour une petite révision puis on reprendra l'entraînement », précise-t-il. Un an plus tard, en novembre 2020, il sera le premier skipper en situation de handicap à se présenter sur la ligne de départ du Vendée Globe, un tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance (article en lien ci-dessous). Bon vent !

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.