Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka

93 : un parc offre un bol d'air aux enfants handicapés

Un bol d'air pour les familles d'enfants handicapés en Seine-Saint-Denis ? Un grand parc a bravé les mesures de confinement et ouvert ses portes pour leur permettre de se défouler trois fois par semaine.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Les parcs de Seine-Saint-Denis sont fermés depuis le début du confinement mais la préfecture a fait une exception dans la ville de Saint-Denis (93) pour les enfants en situation de handicap et leurs familles. L'ouverture du parc de la Légion d'Honneur, près de la Basilique, répond à une demande des associations œuvrant à l'accompagnement des enfants handicapés pour soulager le quotidien des familles durant la période de confinement. L'accès, trois demi-journées par semaine (mardi et jeudi de 14h30 à 17h30, et le samedi de 9h à 12h), est uniquement réservé aux habitants de Saint-Denis. Cette initiative en test fin avril pour une semaine a été reconduite. « Mais il faudrait élargir çà à tous les jours », recommande une maman, dont la fille, atteinte d'autisme, « a besoin de se dépenser ». « J'ai bon espoir que cette expérimentation devienne réalité pour le reste du confinement ou même pendant le déconfinement progressif », a déclaré Laurent Russier, maire de la ville.

Des normes déjà assouplies

L'enfant doit être accompagné d'une personne majeure qui devra présenter « un document attestant de sa situation de handicap » (carte invalidité, agrément MDPH ou certificat de dossier en cours), précise la préfecture. Il peut être accompagné de ses frères et sœurs. Des bénévoles d'associations du champ du handicap assurent la surveillance, notamment pour rappeler les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale tandis que des masques sont fournis aux promeneurs.

Une vraie bouffée d'oxygène pour certaines familles durement éprouvées par cette vie recluse. Face à cette situation critique, Emmanuel Macron avait annoncé le 1er avril 2020 un aménagement des règles de confinement pour certaines personnes handicapées, en les autorisant à sortir « un peu plus souvent » dans des lieux « porteurs de repères rassurants » (article en lien ci-dessous).

Une parenthèse de répit au vert, c'est aussi ce que proposent certains particuliers en mettant leur jardin à disposition des personnes autistes et de leurs proches (article en lien ci-dessous). Une initiative rafraîchissante dans toute la France pour des centaines de familles à court d'options.

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.