Hackathon handicap : 1000 initiatives inclusives repérées !

1ère en France, un ambitieux hackathon du handicap. Le 17 avril 2019, 50 personnes ont planché toute une journée pour identifier 1 000 initiatives "remarquables". Les plus inclusives seront ensuite labellisées.

18 avril 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

17 avril 2019. Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) s'apprête à accueillir un hackathon pas comme les autres… Dès 8 heures, l'ESAT Yvonne Wending commence à se remplir. A 9 heures, les 50 participants sont sur le pied de guerre. Entre 19 et 60 ans, ils viennent de tous horizons (start-ups, associations, fondations, institutions…) et mutualisent leurs compétences le temps d'une journée. Chacun sur son ordi pianote, la tête dans l'écran, des geeks affamés d'innovation. Ils ont pour mission de repérer les initiatives les plus remarquables dans le champ du handicap. Objectif de la journée ? 1 000 bonnes pratiques ! Top chrono.

La France passée au crible

Cette démarche s'inscrit dans l'un des chantiers de la CNH (Conférence nationale du handicap) qui a pour ambition de labelliser 1 000 initiatives handicap, sous l'appellation « Tous mobilisés, tous concernés ». Impulsio, une « communauté d'entrepreneurs innovants » basée sur l'engagement citoyen qui mène un projet global pour rendre la société plus inclusive, a souhaité contribué à cet élan en proposant ce « hackathon » ; traditionnellement, à la croisée de « hack » et de « marathon », il réunit des développeurs organisés en équipes, avec pour objectif de produire un résultat en quelques heures. Pour plus d'efficacité, une méthodologie de travail a été définie en amont. « Chaque personne a un département à scruter pendant un temps donné, sur un thème », explique Eugénie Touré, fondatrice de l'association Andibo, impliquée dans le champ de l'autisme, et membre fondateur du collectif. Sport, emploi, loisirs, théâtre… Pas de limite, toutes les initiatives, en France, sont bonnes à prendre et tous les domaines passés au peigne fin. Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat en charge du Handicap, veille au grain. Dans la salle, l'énergie est contagieuse. « Ils sont tous bénévoles, volontaires et super motivés ! », se félicite Céline Poulet, secrétaire générale du Comité interministériel du handicap (CIH).

Mission réussie

L'acharnement paye. A 16h, bingo ! L'objectif est atteint. Parmi les initiatives retenues, Odiora propose des bijoux inspirés de la culture tahitienne pour embellir les appareils auditifs et implants cochléaires. A Versailles, une association organise des « Olympiades du vivre ensemble » pour réunir « valides » et personnes handicapées autour des valeurs du sport. Tandis que l'application Emoface permet aux personnes ayant des troubles de la communication de développer leurs habiletés sociales et d'exprimer leurs émotions grâce à des avatars animés. Ces belles idées sont regroupées sur une carte de France interactive, publiée sur le site de la start-up Axego, un éditeur de base de données spécialisé dans le tourisme et les loisirs (lien ci-dessous).

A suivre…

18 heures, fin du défi. Les membres du collectif Impulsio se réunissent pour faire le bilan. « Sur 300 initiatives identifiées ces derniers mois, 200 ont été labellisées, il y a peu de perte. Avec ces 1 000 nouvelles candidates, on devrait avoir rempli notre mission à temps ! », se réjouit François Polverel, 25 ans, fondateur d'Axego et coordinateur de l'évènement. Ces entrepreneurs ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin… « Cet évènement n'est qu'une première étape, les recherches vont se poursuivre jusqu'à la restitution de la CNH, faite par Emmanuel Macron fin juin ou début juillet, poursuit-il. Grâce aux Google forms (ndlr : formulaires en ligne) que nous avons mis en place, chacun pourra poursuivre » sa chasse aux bonnes pratiques.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.