Aides à l'emploi en cas de handicap : + 5 % le 1er septembre

Face à une inflation sans précédent, les deux fonds pour l'emploi des personnes handicapées (Fiphfp et Agefiph) revalorisent leurs aides financières de 5 % en moyenne. Coup de pouce à compter du 1er septembre 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

L'inflation atteindra 6,8 % sur un an en septembre, selon l'Insee. « Ce contexte fragilise la société, dont une partie des personnes et entreprises ciblées par l'Agefiph », prévient ce fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé. Après un « accompagnement exceptionnel » durant la crise sanitaire, cet « acteur agile », selon son président Christophe Roth, a décidé de « soutenir le pouvoir d'achat de ses bénéficiaires en situation de handicap » (en emploi, salarié, indépendant ou à la recherche d'un emploi), mais également les entreprises qui les recrutent. + 5 % en moyenne sur la plupart des aides, soit un engagement financier supplémentaire de 2,6 millions d'euros par an. Cette hausse entre en vigueur le 1er septembre 2022 et concerne également les aides proposées par son homologue dans le public, le Fiphfp. Les chiffres en détail...

La revalorisation des aides aux personnes handicapées

• L'aide au parcours vers l'emploi est revalorisée de 6 % pour passer de 500 euros à 530 euros (plafond). Objectif : couvrir les frais engagés dans le cadre du parcours vers l'emploi comme les déplacements, les frais vestimentaires, l'hébergement, la restauration ou le matériel de formation.

• L'aide à la création d'entreprise, déjà réévaluée en mars 2022, augmente de 5 % pour passer de 6 000 à 6 300 euros (forfait). Objectif : permettre à une personne en situation de handicap de créer son emploi principal et pérenne en créant ou en reprenant une entreprise. L'aide est accordée afin de participer au financement du démarrage ou de la reprise de l'activité.

• L'aide prothèses auditives augmente de 6,3 % pour passer de 800 à 850 euros pour une oreille et de 1 600 à 1 700 euros pour deux (plafonds). Objectif : compenser le handicap des personnes déficientes auditives utilisant un appareillage.

• L'aide au déplacement augmente de 5,3 % pour passer de 11 400 à 12 000 euros (plafond). Objectif : favoriser l'accès, le maintien à l'emploi ou l'exercice d'une activité indépendante pour une personne handicapée ayant des difficultés à se déplacer.

• L'aide soutien à la formation dans le cadre d'Inclu'Pro Formation augmente de 5 %, de 600 à 630 euros (forfait). Objectif : lever les freins financiers à l'accès à la formation et limiter les abandons en cours.

• L'aide humaine en compensation du handicap augmente de 5 % pour passer de 4 000 à 4 200 euros (plafond). Objectif : compenser le handicap grâce à des moyens humains.

• L'aide technique en compensation du handicap augmente de 5 % pour passer de 5 000 à 5 250 euros (plafond). Objectif : compenser le handicap grâce à des moyens techniques. 

La revalorisation des aides aux entreprises

• L'aide à la recherche et la mise en œuvre de solutions pour le maintien dans l'emploi des salariés handicapés augmente de 5 % pour passer de 2 000 à 2 100 euros (forfait). Objectif : permettre le maintien dans l'emploi d'une personne handicapée menacée dans son emploi en raison de l'inadéquation entre son handicap ou son état de santé et sa situation de travail.

• L'aide à l'accueil, l'intégration et l'évolution augmente de 5 % pour passer de 3 000 à 3 150 euros (plafond). Objectif : accompagner la prise de fonction et l'évolution professionnelle de la personne handicapée dans l'entreprise.

A noter que les aides de l'Agefiph, comme l'Adaptation des situations de travail (AST), prennent automatiquement en compte l'inflation car elles ne sont pas plafonnées.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.