Autisme, le petit chasseur de fantômes : docu "para-normal"

A 2 ans, Tom ne regarde pas dans les yeux et a pour passion les fouets de cuisine. Tom est autiste. Le début d'un long combat et d'aventures hors normes que son père, Mickey Mahut, retrace dans un documentaire dispo en ligne jusqu'au 27 janvier 2024.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

A 11 ans, Tom rêve de devenir chasseur de fantômes, c'est son intérêt du moment. Chaque week-end, il s'en va donc quérir manoirs et châteaux abandonnés avec son fidèle acolyte, son père. « Chasseur de fantômes... est-ce seulement un métier ? L'idée me fait sourire, mais j'ai besoin de me rassurer, de lui imaginer un avenir », confie Mickey Mahut. Il retrace leurs virées paranormales et leur quotidien tout aussi « extra-ordinaire », dans un documentaire de 52 minutes, Autisme : le petit chasseur de fantômes, réalisé avec Laurent Kouchner avec le soutien de la Fondation Malakoff Humanis handicap (bande-annonce en vidéo ci-contre)Il fait partie des 45 documentaires disponibles gratuitement sur le site operationdoc.org jusqu'à la fin du Fipadoc, le festival international de Biarritz dédié au documentaire, le 27 janvier 2024.

Conseils de personnes autistes épanouies

Tom naît à Fontainebleau, le 25 février 2010. A 2 ans, il ne regarde pas dans les yeux, a un retard de langage, fait des « crises inexplicables » et a pour passion les fouets de cuisine avec lesquels il joue des heures durant. C'est après une série d'examens à l'hôpital Sainte-Anne de Paris que le diagnostic tombe. Le début d'un « long combat ». Depuis, orthophonistes, psychomotriciens et pédopsychiatres reçoivent chaque semaine le petit garçon pour l'aider à rattraper son retard. Et ça fonctionne ! Il entre à l'école ordinaire, épaulé par son accompagnant d'élèves en situation de handicap (AESH) et, même s'il ne joue pas avec les autres enfants et qu'il est allergique aux mathématiques, « il s'en sort ». En quête constante d'initiatives innovantes, Mickey Mahut sillonne la France, selon lui, « très en retard sur l'inclusion des personnes autistes », mais aussi le Canada, le Danemark ou encore Israël. « Pas de médecin, pas de spécialiste, pas d'expert, ni de statisticien, je vais rencontrer et ne donner la parole qu'à des personnes autistes épanouies dans leur métier, explique le réalisateur. Ce film est une quête, celle d'un père et de son fils, à la recherche d'un meilleur avenir. »

Illustration article Autisme, le petit chasseur de fantômes : docu "para-normal"
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.