Avec une mucoviscidose, son défi de nage en eau libre

Arnaud Gavoille, atteint de mucoviscidose, sera au départ, les 12 et 13 juin, de l'Open swim stars Harmonie Mutuelle Paris, un parcours de nage en eau libre. Malgré de nombreuses hospitalisations, il a trouvé dans la natation un précieux exutoire.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Arnaud Gavoille s'apprête à se jeter à l'eau. Atteint de mucoviscidose, il sera l'un des participants du 7e Open swim stars Harmonie Mutuelle organisé les 12 et 13 juin dans le bassin de la Villette et le canal de l'Ourcq à Paris. C'est le plus grand événement de natation eau libre de la Capitale qui entend accueillir tous les nageurs après des mois de privation. Tous, vraiment, l'appel des organisateurs s'adressant sans restriction à ceux en situation de handicap. Comme chaque année, quelques-uns seront sur la ligne de départ. C'est le cas d'Arnaud, 34 ans. Retour sur son parcours en eaux libres…

Sport, un précieux exutoire

La maladie génétique d'Arnaud a été découverte lorsqu'il avait six mois. Depuis, il y a eu des hauts et des bas… « Des périodes où je me sens bien et d'autres où c'est vraiment difficile, où je régresse », confie ce contrôleur SNCF (en mi-temps thérapeutique). Lorsqu'il est à moins de 50 % de ses capacités respiratoires, il doit être hospitalisé et perfusé. Au quotidien, il se dit essoufflé, fatigué et tousse beaucoup. Malgré tout, il entend « toujours aller de l'avant, se battre, avoir des objectifs », le sport constituant alors le plus précieux des exutoires. « Ça me booste !, assure-t-il. C'est du plaisir et une revanche sur tout ce que j'ai traversé. » Arnaud pratiquait le fitness et la musculation en salle mais il a été contraint d'arrêter cette pratique trop intense.

Option natation

En 2019, il opte donc pour la natation, un sport qui a l'avantage de faire travailler le cardio sans éprouver le corps, et s'inscrit dans un club. « Au début, c'était dur, se souvient-il. Je ne pouvais pas faire 25 mètres sans m'arrêter. Mais j'ai persévéré. » Challenger dans l'âme, il se lance un défi : la traversée d'un lac en Gironde. Pas moins de 2 200 mètres, une prouesse si intense qu'il est contraint de faire une quarantaine de pauses. Pour « être vraiment satisfait », il décide de viser « un objectif plus accessible ». Ce sera le kilomètre sur l'Open swim stars Paris, qu'il compte bien faire sans s'arrêter, peu importe le chrono !

Son credo : rien n'est impossible !

Après une période difficile où, hospitalisé, il a dû renoncer à la nage durant trois mois, Arnaud reprend les entraînements début avril 2021, d'abord en piscine puis en eau libre, couplés avec des exercices légers en salle de sport (renforcement musculaire, gainage, étirements) et surtout une « bonne hygiène de vie » qui lui permet « d'en être là aujourd'hui ! ». Et après ? La nage, encore, sur de plus longues distances et un nouveau club à la rentrée pour progresser sur la technique. Son credo : « Rien n'est impossible, il faut toujours essayer d'avancer et de se battre ».

En 2019, déjà, Alexandra Caldas, 23 ans, se lançait dans 43,5 km en aviron au beau milieu de l'océan Pacifique pour donner une leçon à la mucoviscidose et mettre un coup de projecteur sur la greffe d'organes (article en lien ci-dessous). Cinq heures d'efforts en lagon et en haute mer, malgré ses difficultés respiratoires, ses douleurs au dos et son diabète.

Comment participer ?

Paris est la deuxième étape du circuit Open swim stars Harmonie Mutuelle 2021. Après Dunkerque, cet évènement fera le bonheur des nageurs dans dix autres villes. Les 12 et 13 juin, six épreuves sont prévues : la distance olympique du 10 km qui fait son grand retour, le 5 km, le 2 km palmes, le 2km, le 1km et le combiné ainsi que la possibilité de faire un relais en équipe. Les participants auront la chance d'être accueillis par le double champion olympique Yannick Agnel, parrain de cette étape parisienne. Co-parrain, le nageur paralympique Théo Curin, en pleine préparation de sa traversée du lac Titicaca prévue en novembre 2021 (article en lien ci-dessous), participera à l'une des épreuves. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 11 juin 2021 au soir (lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.