Yes You Canne: le calendrier qui fait perdre la vue à Macron

Huit ans déjà que la Fédération des aveugles de France fête la nouvelle année en proposant son calendrier volontairement provocateur. En 2018, 12 images d'hommes et femmes de pouvoir ont été détournées. Emmanuel Macron en janvier !

26 janvier 2018 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

« Yes You Canne » ! En détournant le slogan « Yes You Can » de Barack Obama, c'est ce que scande l'édition 2018 du calendrier de la Fédération des aveugles de France qui, pour la 8ème fois, interpelle les politiques avec une pointe d'humour et un ton légèrement provocateur.

12 hommes et femmes en marche !

Douze mois, douze hommes et femmes en marche, avec pour ambition de transformer notre société, portent lunettes noires et canne à la main. « Regardez-nous en face, nous les 1.4 millions de déficients visuels de France et, parmi nous, les 80 000 aveugles complets. », interpelle cette fédération. C'est Emmanuel Macron, président de la République, qui initie l'année avec l'illustration du mois de janvier, encouragé à « incarner une vision d'avenir pour tous les citoyens ».

Décideurs face à leur pouvoir

A travers cette initiative, la fédération met volontairement ces décideurs face à leurs responsabilités pour, enfin, changer les choses et mettre fin aux discriminations. Et leur rappelle qu'ils ont le pouvoir de « faire appliquer les lois dédiées aux personnes handicapées : 1975-1987-2005 ». Parmi ces personnalités influentes : Jean-Michel Blanquer, Anne Hidalgo, Anne-Sophie Lapix ou Michel-Edouard Leclerc.

Ce calendrier est disponible en adressant un don à la Fédération des aveugles de France (en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.