Aveugles : les vélos-taxis simplifient leurs trajets à Paris

Deux ex-coursiers ont eu une idée de génie : développer des vélos-taxis pour des trajets écolos, pratiques, à bas coûts et adaptés aux personnes avec une déficience visuelle. Résultat, "Bimboum" fait déjà des émules à Paris !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Ils avaient fait leur entrée dans la Capitale au moment de l'occupation allemande, en 1941, à cause de la pénurie d'essence. Les vélos-taxis font depuis quelques années leur retour à Paris, mais pour de toutes autres raisons. Pris d'assaut au départ par les touristes, ce mode de transport « doux » séduit de plus en plus d'usagers en situation de handicap, notamment déficients visuels. L'entreprise Bimboum en a fait sa spécialité puisque « 99 % de ses clients sont malvoyants », selon ses cofondateurs Christopher Corrigan et Gabriel Chourrier, deux ex-coursiers à vélo pour des plateformes de livraison de repas. Lancée en janvier 2022, la jeune société propose un service du lundi au samedi, de 7h à minuit, « pour un trajet confortable à bord de véhicules électriques ». Ces vélos, qui roulent à près de 25 km/h, tractent une carriole dans laquelle peuvent s'installer une ou deux personnes, « et même un chien-guide », précise Thibault de Martimprey, déficient visuel, adepte du service.

Un service porte à porte

Disponible dans tout Paris intra-muros et proche-banlieue, à moins d'un kilomètre au-delà du périphérique, Bimboum permet des déplacements « silencieux, sans polluer et en évitant les embouteillages puisqu'il emprunte les pistes cyclables ». Une aubaine pour les Parisiens pressés ? Thibault de Martimprey y voit un sacré gain de temps : « Ce type de véhicule passe-partout nous propose vraiment du porte à porte », évitant au passage la galère des transports en commun et de la frénésie piétonne toujours compliquée pour les personnes aveugles ou malvoyantes (article en lien ci-dessous). Il salue également le confort de l'habitacle qui permet des « trajets silencieux », une donnée importante pour les personnes déficientes visuelles pour qui l'audition joue un rôle important. Sans oublier l'aspect humain mis au premier plan par Thibault qui remarque la ponctualité des chauffeurs, leur grande écoute et leur « professionnalisme » : « Ils ont envie de bien faire les choses et semblent formés aux besoins des personnes en situation de handicap ».

8 euros la course

En plus d'être pratique pour de petits trajets, cette solution de transport se veut écologique et « Made in France » : « Nos véhicules sont assemblés en plein cœur du bassin parisien, avec des composants qui sont majoritairement d'origine France. À bord, vous serez protégés du froid et des intempéries dans une cabine fermée et privée », assurent ses concepteurs. Si, pour l'heure, l'entreprise fonctionne de manière « artisanale », avec des réservations par SMS, « deux jours à l'avance », prévient Thibault, le service, victime de son succès, devrait être automatisé grâce à l'ajout d'une application accessible et élargi, pourquoi pas, à d'autres handicaps. La jeune équipe cherche de nouveaux cofinancements pour développer la flotte et préserver un tarif ultra-compétitif. Car oui, dernier avantage, chaque course, qu'importe la distance, est affichée au prix unique et préférentiel de 8 euros pour les personnes avec un handicap visuel.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.