Taquet: protection enfance, portefeuille élargi à la famille

Adrien Taquet est reconduit en tant que secrétaire d'Etat à la Protection de l'enfance, avec un portefeuille élargi à la famille. Objectif ? Amplifier la lutte contre les violences faites aux enfants, notamment handicapés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Plus de quinze jours que la liste des secrétaires d'Etat était attendue. Elle a été rendue publique le dimanche 26 juillet 2020 en soirée. Le gouvernement de Jean Castex est enfin au complet après la nomination de onze secrétaires d'Etat, dont six nouvelles personnalités. Sophie Cluzel est reconduite comme secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, toujours rattachée au Premier ministre (article en lien ci-dessous).

Taquet, portefeuille élargi

C'est aussi le cas pour Adrien Taquet, 43 ans, en charge de la Protection de l'enfance, qui écope d'un périmètre élargi englobant également la famille. Il est, quant à lui, placé auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, aux côtés de Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'Autonomie. Particulièrement investi au palais Bourbon sur les questions de handicap et d'autisme, ce député LREM des Hauts-de-Seine (92) avait été nommé en janvier 2019 comme secrétaire d'État chargé de la Protection de l'enfance (article en lien ci-dessous). Dans un communiqué, Adrien Taquet s'est réjoui de ses nouvelles prérogatives : « Le rapprochement de ces enjeux traduit également l'engagement du Président de la République et du gouvernement de faire d'une politique de l'enfance et des familles volontariste, le premier levier de lutte contre les inégalités de destin, en s'attaquant à la racine des mécanismes de reproduction de la pauvreté. » « Ce portefeuille cohérent permettra de porter une politique qui accompagne les familles à toutes les étapes clés de la vie », a-t-il ajouté.

Objectifs ?

Le ministre entend « amplifier le travail de mobilisation nationale engagé dans la lutte contre les violences faites aux enfants » et déployer la stratégie de prévention et de protection de l'enfance dans chaque département. Il va également continuer de mener « la construction d'une nouvelle politique publique de prévention et de soutien à la parentalité, favorable au développement de l'enfant sur ses 1000 premiers jours ». Annoncés par Adrien Taquet au mois de juin, les Etats généraux de la lutte contre les violences faites aux enfants se tiendront dans le courant du mois d'octobre. Le rapport de la Commission des 1000 premiers jours de l'enfant sera remis officiellement au Président de la République à la rentrée. La démarche de contractualisation avec les départements sur la stratégie nationale de prévention et de protection de l'enfance se poursuit, avec la signature de contrats spécifiques dans les 30 premiers départements sélectionnés au mois de février et la préparation la deuxième vague de contractualisation pour l'année 2021.

Adrien Taquet promet d'aller dès maintenant à la rencontre des familles et de « tenir compte de leurs témoignages dans l'élaboration des premières mesures qui seront annoncées cet automne ».

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.