Confinement et handicap: une soirée spéciale Croizon sur LCP

La chaîne LCP programme le docu "Nager au-delà des frontières", folle aventure du nageur quadri-amputé Philippe Croizon. L'occasion de débattre de l'impact du confinement sur les personnes handicapées. A découvrir en replay...

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Confiné, Philippe Croizon l'a été durant des années. Deux ans d'hôpital puis sept de dépression. Après qu'il a été amputé des quatre membres suite à une électrocution, son corps est devenu sa prison, il s'est figé devant sa télé. Alors le confinement, il sait plus que tout autre y faire face…

Une aventure fascinante

A demeure, Philippe y est à nouveau resté lorsqu'il a relié les cinq continents à la nage en 2012. Durant presque dix jours, il est cloîtré dans une chambre de l'île de la Petite Diomède, en Alaska. Après l'Océanie, le golfe d'Aqaba en mer Rouge et le détroit de Gibraltar, il attend que la tempête se calme pour achever ses exploits par la traversée du détroit de Béring dans une eau à trois degrés. Un homme seul, contraint d'observer depuis sa fenêtre parce que le village inuit où il doit patienter est fait d'escaliers, de falaises, de bric et de broc… Ce sont les premières images du documentaire Nager au-delà des frontières, réalisé par Robert Iseni lors de cette aventure exceptionnelle que Philippe a partagée avec le nageur Arnaud Chassery. A découvrir également plus en détails dans le livre Plus fort la vie (article en lien ci-dessous).

Huit ans plus tard, cette immobilité imposée par le handicap trouve un écho tout particulier chez des millions de Français. Le 22 mai 2020 à 22h, la chaîne Public Sénat (LCP) a donc décidé de reprogrammer ce reportage de 52 min, qui n'avait été diffusé qu'une seule fois à la télé (Thalassa sur France 3). Ceux qui l'on raté peuvent le découvrir en replay (lien ci-dessous).

Et un débat…

Dans le cadre de l'émission Un monde en docs, il était suivi d'un débat (lien ci-dessous) animé par Jérôme Chapuis qui, durant trente minutes, a réuni Philippe Croizon, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, et Emmanuelle Dal'Secco, rédactrice en chef du media Handicap.fr. Son thème : « Handicap, la douloureuse parenthèse du confinement ». Cette période a, en effet, été particulièrement difficile à vivre pour certains, plus facile pour d'autres qui se disaient déjà armés par l'isolement social et le manque d'accessibilité.

« Du jour au lendemain, tout s'est arrêté. Des instituts médico-éducatifs ont fermé. Des parents se sont sentis démunis. Il a fallu réinventer des prises en charge », explique Emmanuelle Dal'Secco. Pour Sophie Cluzel, si l'heure est à l'accompagnement du déconfinement, des leçons seront à tirer de cette période : « Maintenant, mon objectif dans la stratégie de déconfinement, c'est que les préjugés ne reprennent pas le dessus et qu'on ne voie pas le handicap comme une vulnérabilité supposée ; il faut casser les préjugés ». « Je suis devenu un hyperactif, alors avec ma compagne on se demandait, on avait un peu peur. Mais j'ai préféré le vivre que le subir, confie de son côté Philippe Croizon. Finalement, cette période m'a permis de me consacrer à mon prochain défi, l'écriture d'un spectacle avec Jérémy Ferrari. »

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.