Dernier Comité interministériel du handicap : des annonces?

Le 6e et dernier CIH du quinquennat Macron a lieu le 3 février 2022 autour de Jean Castex, 12 ministres et des associations. Dernière ligne droite pour acter les chantiers en cours ? Le Collectif handicaps espère d'ultimes actions. Réponses à 10h !

• Par

Thèmes :

Commentaires7 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Le 6e CIH (Comité interministériel du handicap) du quinquennat Macron se déroulera le jeudi 3 février 2022 à partir de 10h au sein de l'auditorium Ségur, dans les services du Premier ministre, à Paris. Il réunira autour de Jean Castex et de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, une douzaine de ministres et les hauts fonctionnaires en charge du handicap dans chaque ministère. Comme lors des deux CIH précédents, les présidents du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et du Collectif handicaps seront assis autour de la table ministérielle, leur permettant de faire valoir le point de vue des personnes concernées. Ce CIH de fin de quinquennat ne laisse pas augurer d'annonces majeures. Pourtant, le gouvernement promet de « continuer à consolider les chantiers en cours ». Il faudra patienter jusqu'au 3 février à 10h pour en savoir plus (Dernière minute : les annonces pour les mesures 2022 sont disponibles dans un nouvel article mis en ligne le 3 février, en lien ci-dessous) !

Encore trois mois pour agir

Le Collectif handicaps revendique le fait qu'il reste trois mois avant la passation de pouvoir avec le prochain président, qui doit avoir lieu le 13 mai au plus tard. « Pas question que le gouvernement reste figé, au risque de perdre encore cinq à six mois. Il y a encore des choses à faire », insiste Arnaud de Broca, président de ce collectif qui réunit une cinquantaine d'associations, même s'il « n'attend pas de grand soir ». Il évoque par exemple la concrétisation de la mise en place d'une PCH (Prestation de compensation du handicap) aide humaine élargie à un plus grand nombre de handicaps, notamment psychique et mental.

Le médico-social en crise

Les associations attendent surtout de ce comité des « réponses concrètes et urgentes », pour sauver le secteur médico-social qui fait face à une crise sans précédent due à l'hémorragie de personnels (article en lien ci-dessous). Une conférence des métiers du social et médico-social est d'ailleurs prévue quelques jours plus tard, le 18 février, qui, faut-il l'espérer, doit permettre de trouver des solutions dans l'urgence (article en lien ci-dessous). Car « urgence, il y a », s'impatiente Luc Gâteau, président de l'Unapei, qui déplore que cette situation mette les résidents véritablement en danger. « Lors du CIH, nous interrogerons Jean Castex sur cette conférence », explique Arnaud de Broca.

Ce dernier entend également profiter de ce rendez-vous pour recommander à Sophie Cluzel, lors du prochain renouvellement du Comité des droits des personnes handicapées de l'ONU, d'encourager la France à y prendre part (article en lien ci-dessous).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires7 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
7 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.