L'eczéma: une maladie qui démange et dérange

2,5 millions de Français se grattent à cause de l'eczéma. Pourtant, cette maladie de peau répandue continue d'être mal vue. Pour sensibiliser sur ce "calvaire", l'association française dédiée lance en juin 2022 la campagne "Arrête de te gratter".

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

2,5 millions de Français sont atteints d'eczéma, une maladie chronique inflammatoire de la peau, aussi appelée « dermatose », qui touche aussi bien les enfants que les adultes. A qui l'on ordonne : « Arrête de te gratter ». C'est le titre volontairement provocateur de la campagne de sensibilisation lancée par l'Association française de l'eczéma à l'occasion de la 8e Journée nationale dédiée le 4 juin 2022. Une phrase entendue à longueur de temps et qui minimise les maux, « aussi insupportable que les démangeaisons », selon l'association. Avec cette mobilisation, elle espère « changer le regard sur la maladie et éveiller les consciences sur la détresse des malades souvent stigmatisés par ces démangeaisons incessantes et incontrôlables ». Une campagne digitale sera déployée sur les réseaux sociaux et sur YouTube. Des ateliers bien-être/détente, des conférences et rencontres auront lieu le 4 juin dans toute la France (Paris, Bordeaux, Guérande, Lyon, Strasbourg, Nice et St-Martin-d'Uriage), ainsi qu'un grand jeu de piste urbain « Eczéma game ».

L'eczéma, c'est quoi ?

L'eczéma se manifeste principalement par de fortes démangeaisons et l'apparition de plaques rouges et épaisses. Les causes exactes de cette affection cutanée demeurent encore méconnues. Parmi les trois formes les plus fréquentes de la pathologie, l'eczéma atopique (ou dermatite atopique) est une maladie chronique de la peau, causée par une anomalie génétique de la barrière cutanée qui est responsable de la sécheresse excessive et de sa perméabilité de la peau à toutes les agressions extérieures (pollens, poussières, acariens...). Il se manifeste par des plaques d'eczéma chronique, rouges, épaisses, lichénifiées, avec parfois des papules isolées de prurigo et parfois des poussées inflammatoires aiguës, vésiculeuses ou suintantes qui peuvent se compliquer d'infections et de troubles métaboliques. Quant à l'eczéma de contact, il est lié au contact direct de la peau avec certaines matières ou substances, qui déclenchent une réaction allergique, souvent localisée autour de la zone de contact, qui entraîne une poussée d'eczéma locale ou généralisée. Enfin, l'eczéma chronique des mains (ECM) est une pathologie qui peut rester localisée ou bien apparaître dans un contexte d'eczéma plus généralisé ; il survient par successions de poussées (où la peau est rouge et gratte) et d'accalmies (où la peau présente un aspect sec).

Sans gravité, l'eczéma peut en revanche affecter considérablement la qualité de vie des patients. L'impact peut être à la fois physique (démangeaisons intenses, plaques rouges, douleurs, œdèmes, fatigue, insomnie…) et psychologique (isolement, anxiété-dépression, arrêts de travail, difficultés scolaires…). La maladie a un retentissement constant sur le quotidien et influence la façon de s'habiller, de se laver et même de faire du sport.

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.