Elections européennes : quels partis parlent du handicap?

En France, sur 38 partis en lice pour les élections européennes 2024, seuls 12 mentionnent le handicap dans leur profession de foi. 12 millions de Français à la marge ? Qui dit quoi ? Les promesses épluchées en détail avant le vote du 9 juin 2024.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Patchwork de professions de foi.

Quelle place pour le handicap dans les professions de foi des partis français aux élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024 ? Avec 38 listes en lice en France, c'est un vrai casse-tête pour passer en revue chacun d'eux. Alors le Collectif handicaps et le CFHE (Conseil français des personnes handicapées pour les affaires européennes et internationales) ont fait le job. Après avoir « épluché » les intentions des candidats députés, quel bilan ?

Handicap : quels partis s'engagent ? 

On vous fait un petit résumé… pas très convaincant ! Ces partis ont été classés en deux catégories : les programmes qui mentionnent le handicap (12 sur 38) et les autres (et donc 26 !). Alors, évidement, le compte n'est pas bon pour douze millions de Français a priori concernés. Attention, pour être tout à fait honnête, on parle bien des « professions de foi ». Si certains font l'impasse dans ce court document que chaque votant reçoit dans sa boîte aux lettres, ils mentionnent tout de même le handicap dans leur programme complet que l'on trouve en ligne sur les sites de chaque parti.

• Pour Alliance rurale (tête de liste : Jean Lassalle), « chaque citoyen confronté au handicap doit pouvoir trouver une place dans un centre adapté ». Sic ! Même parmi ceux qui ont mentionné le handicap, certains projets interrogent. 

Renaissance, parti de la majorité (tête de liste : Valérie Hayer), promet « d'accélérer la mise en accessibilité des bâtiments de services publics et les logements pour les personnes en situation de handicap », sans que son programme ne soit néanmoins accessible. Un comble ! 

Ecologie au Centre reprend les idées portées par le Manifeste des élections européennes réalisé par le CFHE et le Collectif handicaps, que sa tête de liste, Jean-Marc Governatori, a d'ailleurs signé.

• Europe Ecologie (tête de liste : Marie Toussaint, également signataire du Manifeste) fait de nombreuses propositions dans les parties « Droits et libertés » et « Justice sociale », notamment sur la santé mentale, la revalorisation des métiers du soin, la création d'un statut européen d'aidant, une CMU universelle, la prise en compte de la situation des femmes et des filles en situation de handicap, la création d'un observatoire des discriminations, l'évaluation de la stratégie européenne relative aux droits des personnes en situation de handicap. 

Parti radical de gauche & Volt France (tête de liste : Guillaume Lacroix, avec plusieurs membres ayant signé le Manifeste) prévoit une mesure sur le revenu minimum de vie pour les personnes en situation de handicap et les accidentés de la vie. 

Free Palestine – Union des démocrates musulmans français (tête de liste : Nagib Azergui) mentionne les « discriminations », dont fait partie le handicap.

Gauche unie pour le monde du travail soutenue par Fabien Roussel – Parti communiste français (tête de liste : Léon Deffontaines) a un programme plus étoffé puisqu'il évoque les spécificités des femmes et des filles en situation de handicap, la discrimination dans le travail, l'accessibilité, le droit de vote et l'éligibilité de toutes les personnes en situation de handicap, le respect de la CDPH (Convention relative aux droits des personnes handicapées de l'ONU), le renforcement de l'emploi accompagné et la mise en œuvre d'une transition du secteur protégé vers le secteur ordinaire, le revenu d'existence, le financement total de l'autonomie. 

La France Insoumise – Union Populaire (tête de liste : Manon Aubry) mentionne de nombreux sujets en lien avec le handicap : la carte européenne du handicap, l'accessibilité des infrastructures notamment les transports et transports aériens, accélérer le processus de désinstitutionalisation, les spécificités des femmes en situation de handicap.

Avec la Ruche citoyenne (Tête de liste : Lorys Elmayan), le handicap est abordé via le prisme du respect de la CDPH. 

PACE - Parti des citoyens européens, pour l'armée européenne, pour l'Europe sociale, pour la planète !  (tête de liste : Audric Alexandre) entend « mettre en place un grand programme européen d'accessibilité à la culture pour les personnes à mobilité réduite, malvoyantes ou dont le handicap nécessite des aménagements particuliers ».

Pour une autre Europe (tête de liste : Jean-Marc Fortané) cite le handicap dans l'une de ses vidéos.

Réveiller l'Europe – Place Publique (tête de liste : Raphaël Glucksmann) prévoit de « protéger et élargir les droits des personnes en situation de handicap en créant une carte européenne du handicap garantissant l'accès à des droits sur tout le continent », un beau projet… mais déjà voté par le Parlement européen en 2024 (Carte européenne du handicap : c'est décidé, pas avant 2028!).

Vous trouverez tous les détails dans le document mis en ligne sur le site du Collectif handicaps

Tous les programmes en ligne !

Pour les citoyens les plus courageux, rappelons que toutes les professions de foi sont disponibles sur le site du gouvernement. Elles resteront en ligne jusqu'au 7 juin 2024 minuit, date de la fin de la campagne électorale. Le hic, c'est que bien peu sont accessibles (PDF illisibles pour les personnes aveugles) et trop peu proposées en FALC (Facile à lire et à comprendre). Une fois encore, ces élections européennes n'ont pas été un modèle d'inclusion et d'accessibilité. Pour tout savoir, lire notre article : Elections Europe : programmes accessibles, pas vraiment!.

© Emmanuelle Dal'Secco

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires12 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
12 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.