Film : voir le monde à travers un "Cul de bouteille"

Ses affreuses lunettes, Arnaud les déteste. D'autant qu'elles lui font voir le monde à travers un filtre qu'il n'aime pas. Il préfère de loin l'univers flou qu'il percevait avant. Le court-métrage "Cul de bouteille" est à retrouver sur Handicap.live

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription


Voir la vidéo Cul de bouteille

« Fichues lunettes, tout était plus moche avec elles ». Lorsqu'il enlève ses binocles, Arnaud, jeune garçon malvoyant, voit le monde à sa façon. Flou, certes, mais plus fantastique aussi. Les coquillages qui reposent sur sa bibliothèque se transforment en animaux oniriques, le train en dragon et le maître d'école en cyclope. Justement, dans sa classe, ses petits camarades l'appellent « Cul de bouteille ». Un surnom pas très flatteur éponyme du court-métrage de Jean-Claude Rozec, sorti en 2010.

Un univers en noir et blanc

Dans ce film d'un peu moins de dix minutes, le réalisateur nous plonge dans un univers en noir et blanc, à l'image de ce que voit Arnaud lorsqu'il enfile ses lunettes derrière lesquelles ses petits yeux noirs disparaissent. Lorsqu'on diagnostique sa myopie, le petit garçon pense découvrir un tout nouveau monde grâce à sa nouvelle correction. Au lieu de cela, tout lui paraît fade et sans relief en comparaison de l'univers fantaisiste qu'il avait imaginé. Il découvre la réalité nue, une ville grise et maussade, des parents agaçants et des écoliers cruels.

Ce court-métrage est à retrouver sur Handicap.live, la plateforme 100 % vidéo d'Handicap.fr (Lire : Handicap.fr lance Handicap.live : un site 100 % vidéo!).

Arnaud, affublé de ses lunettes, assis sur son lit et entouré de ses jouets.
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.