Flamme olympique : Emma Mary, portrait n°5

A 17 ans, Emma Mary figure parmi les plus jeunes "relayeurs". Cette normande avec infirmité motrice cérébrale a porté la flamme olympique le 31 mai 2024 à Villedieu-les-Poêles, dans la Manche. Une "fierté" pour toute sa famille.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

D'Albertville à Villedieu-les-Poêles, il n'y a qu'un pas. « Je me souviens de la flamme olympique sur le sol français, aux Jeux d'hiver.  Ça date ! », se rappelle Linda Mary, nostalgique. 32 ans plus tard, la torche revient dans l'Hexagone, dans sa région, la Normandie, et même dans les mains de sa fille, Emma. A 17 ans, cette jeune fille présentant une infirmité motrice cérébrale a été choisie pour être relayeuse, le 31 mai 2024, dans son village de la Manche. « C'est magique pour toute notre famille », se réjouit sa mère. 

Championne de sarbacane

Née prématurée, à cinq mois de grossesse, Emma est plus précisément atteinte d'IMC avec diplégie spastique. Un handicap qui n'empêche pas la jeune fille, inscrite à l'Institut d'education motrice (IEM) de Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche), de pratiquer du sport. Très active, elle a participé aux championnats de France de sarbacane et s'adonne également à la boccia, un sport de boules spécifique aux personnes en situation de handicap.

Pour retrouver son interview « on fire », rendez-vous sur Handicap.live. Dix portraits vidéo de porteurs de la flamme olympique en situation de handicap y seront publiés jusqu'au 10 juillet 2024 (JO : des porteurs de flamme handi dans une interview on fire).

© Capture écran Zoom

Emma Mary face caméra
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.