H-games : 40 entreprises s'engagent en faveur du handisport

Le 1er septembre 2021, durant un mois, les entreprises sont invitées à un mois de challenges connectés et de courses virtuelles pour financer le programme de la Fédération française handisport "Jeune à potentiel".

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

DERNIERE MINUTE DU 25 MARS 2022
La compétition H-Games organisée par United Heroes et la Fédération française handisport revient du 21 mars au 10 avril 2022 pour une deuxième édition (article en lien ci-dessous). Une quarantaine de sociétés a d'ores et déjà répondu présent. Durant trois semaines, les participants doivent choisir parmi une soixantaine d'activités physiques disponibles via l'application United Heroes. La première édition des H-Games avait rassemblé 41 entreprises et près de 15 800 collaborateurs en 2021. A l'issue de ces trois semaines de défi sportif, plus d'un million de kilomètres avaient été parcourus, permettant de reverser 54 500 euros à la Fédération française handisport.

ARTICLE INITIAL DU 19 AOUT 2021
Un mois de challenges connectés et de courses virtuelles pour financer le programme de la Fédération française handisport « Jeune à potentiel », un stage destiné aux jeunes talents du handisport qui vise à perfectionner leurs compétences grâce à l'encadrement par des coachs de renoms. Du 1er au 30 septembre 2021, Sport Heroes et la FFH s'associent pour proposer la première compétition inter-entreprises en faveur du handisport : les H-GAMES. Elle entend mettre les collaborateurs des 40 entreprises participantes au défi afin de les sensibiliser au handicap et de les mobiliser autour des valeurs du handisport. Plus de 60 activités sont disponibles via l'application United Heroes (course à pied, danse ou même  jardinage, également pour les personnes en situation de handicap : balade ou course en fauteuil, handbike…). Leur participation permettra de débloquer des dons.

Faire évoluer les mentalités

« La visibilité du handisport tend à s'améliorer tout en restant, hélas, bien en deçà de celle du sport olympique », explique Adrien Balduzzi, directeur marketing de la FFH. Pour lui, « il y a donc urgence à faire évoluer les consciences et les mentalités. » Cette compétition a pour parrain trois champions en lice à Tokyo : l'athlète Ronan Pallier (médaille de bronze au 4X100 m au Jeux de Pékin 2008), le nageur Laurent Chardard (champion d'Europe sur 100 m dos 2021) et Marie Patouillet (vice-championne du monde de cyclisme sur piste et double championne de France).

Rappelons que, fin mai 2021, les médias audiovisuels étaient dans les starting-blocks pour assurer la visibilité du parasport via l'opération « Jouons ensemble » (articles en lien ci-dessous). Objectif à trois ans de Jeux de Paris 2024, mettre ces athlètes invisibles en lumière et promouvoir la pratique pour tous. Enfin ?

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.