Handicap : Covid dans un foyer du 74, appel à volontaires

Une association qui gère des structures d'accueil de personnes handicapées mentales en Haute-Savoie a lancé un appel à volontaires en CDD pour venir compenser les absences de personnels d'un de ses foyers, devenu un cluster de Covid-19.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

La situation concerne le foyer d'accueil médicalisé du Moulin à Allinges qui compte 40 résidents âgés de plus de 45 ans et emploie une cinquantaine de personnes. "L'épisode d'infection par la Covid a très rapidement pris une grande ampleur" : "26 des 40 résidents ont été diagnostiqués positifs et 17 des 56 personnels", a précisé à l'AFP Thierry Gallat, directeur général de l'APEI, confirmant une information du Dauphiné libéré. "Tous les personnels positifs même asymptomatiques sont en quatorzaine pour protéger les autres, donc l'effectif est largement réduit. On a mobilisé nos réseaux pour compenser mais comme on ne sait pas si on est au pic, on prend nos précautions", a expliqué M. Gallat.

Appel à volontaires en CDD

Pour devancer d'éventuelles mauvaises nouvelles d'une deuxième série de tests Covid-19 en cours, un "appel à volontaires" -qui pourront être salariés en CDD- a été mis en ligne dimanche par l'APEI sur sa page Facebook et s'est déjà soldé par cinq candidatures. Elles viennent s'ajouter aux professionnels qui arrivent par le biais de l'Agence régionale de santé (ARS), dans une zone où la concurrence est rude avec la Suisse voisine qui offre des salaires 2,5 fois plus élevés. Il s'agit de venir en appui de l'équipe encadrante, notamment pour des tâches "plus matérielles" comme la distribution des repas dans la mesure où les résidents sont confinés en chambre pour ne pas se contaminer. "C'est un établissement qui était très précautionneux mais on ne peut pas forcément imposer le port du masque à certains résidents en fonction de leur handicap mental", a fait valoir M. Gallat. L'APEI Thonon Chablais emploie 350 salariés dans 17 établissements et services, qui accueillent ou accompagnent 550 personnes handicapées mentales, de la petite enfance à la fin de vie.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.