Handicap : une journée pour recruter des apprentis le 27 mai

Comment favoriser le recrutement des apprentis en situation de handicap dans les TPE-PME et la fonction publique ? Une journée nationale en ligne est organisée le 27 mai 2021.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Webinaires, entretiens d'embauches en visio, petites annonces… Convaincu que « l'alternance est un tremplin vers l'emploi », a fortiori dans un « contexte économique fortement éprouvé par la crise sanitaire », le gouvernement organise le 27 mai 2021 pour la première fois une opération visant à favoriser le recrutement de personnes handicapées en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Elle s'adresse aux employeurs publics et privés de moins de 500 salariés. Son nom ? Alternance par DuoDay -référence au DuoDay, journée qui consiste à accueillir une personne handicapée le temps d'une journée en l'associant en binôme à un salarié (prochaine édition le 18 novembre 2021)-.

Un page en ligne sur le site de Pôle emploi

Cet événement se fera en ligne. Les candidats sont invités à postuler, sans craindre de mentionner leur handicap sur leur CV. Un espace sur le site pole-emploi.fr consacré à ses salons en ligne, dédié à cette opération, leur permettra le jour J de « découvrir et de se positionner sur des offres en alternance dans toute la France » et aux employeurs « d'organiser les rencontres ensuite avec les profils qui les intéressent », selon les organisateurs de l'opération. Des webinaires sur différents thèmes sont également programmés de 11 à 18h. Rappelons qu'il n'y pas de limite d'âge pour entrer en alternance en cas de handicap ; « ce type de contrat permet également à l'employeur de bénéficier de l'expérience professionnelle d'un candidat en reconversion professionnelle suite à un accident de la vie », poursuivent les organisateurs.

Des aides financières à l'alternance

Les personnes en situation de handicap ne représentant que 1,3% du volume total des contrats d'apprentissage, cette formule apparait comme une piste d'action pour faciliter leur insertion professionnelle. A ce titre, les employeurs peuvent bénéficier, dans le cadre du plan de relance mis en place depuis le début de la crise, d'une aide allant de 5 000 à 8 000 euros, cumulable avec d'autres aides, pour tout contrat d'apprentissage ou de professionnalisation signé jusqu'au 31 décembre 2021. « Ces aides financières majorées ont ainsi fait progresser leur nombre de 5% en 2020, malgré le contexte », explique Malika Bouchehioua, présidente de l'Agefiph (fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans le privé), partenaire de l'événement. Du côté du Fiphfp, son homologue pour la fonction publique, « l'indemnité d'apprentissage représente le premier poste de ses dépenses » tandis que le taux d'apprentis en situation de handicap dans la fonction publique est de 4,8 %.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.