Ile-de-France : 2000 € pour certains chômeurs handicapés

Coup de pouce à la fois pour les secteurs en tension et les demandeurs d'emploi handicapés... A compter du 1er janvier 2021, l'Ile-de-France met en place une prime de 2 000 euros pour les inciter à se former dans les métiers qui recrutent.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Aujourd'hui, la crise touche plus durement les personnes en situation de handicap. Dans ce contexte, le 18 novembre 2020, le Conseil régional d'Ile-de-France prend la décision d'attribuer une prime jusqu'à 2 000 euros aux demandeurs d'emploi handicapés qui feront le choix de se former dans l'un des sept secteurs en tension. Il s'agit de tous les métiers qui peinent à recruter, liés au numérique, à la construction, aux bâtiments et travaux publics, à la santé, au sanitaire et social, à l'environnement, à la sécurité et la cyber sécurité, à l'agriculture et à l'industrie au sens large du terme. Elle concerne les formations à compter du 1er janvier 2021. A noter qu'une prime similaire était déjà proposée pour les autres publics fin 2020 avec un montant maximum de 1 000 euros.

Les conditions à remplir

  • Elle s'adresse à toutes les personnes en situation de handicap résidant en Ile-de-France, titulaires d'une Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), et plus particulièrement aux bénéficiaires du RSA.
  • Il n'y a pas de limite d'âge.
  • Sont concernées l'ensemble des formations qualifiantes de la région d'une durée minimale de 600 heures dans les secteurs tendus.
  • La formation devra commencer à partir du 1er janvier 2021, d'où la nécessité de s'inscrire dès à présent.

Où s'adresser ?

Pour en bénéficier, deux solutions : s'inscrire via Oriane FormPro, ( https://formpro.oriane.info/ ) qui dresse la liste de ces formations, en entrant le nom de sa ville et les formations recherchées, ou faire appel à Pôle emploi. Elle sera directement versée au stagiaire en cours de formation professionnelle par l'Agence de services et de paiement (ASP), qui verse également la rémunération du stage, et cela sans aucune démarche à faire. Ces 2 000 euros s'ajouteront aux rémunérations de la formation professionnelle de chaque bénéficiaire.

D'autres aides

Rappelons par ailleurs que d'autres aides exceptionnelles à l'échelle nationale sont mises en place pour encourager les employeurs à recruter des travailleurs handicapés, notamment une prime à l'embauche de 4 000 euros reconduite jusqu'au 30 juin 2021. Elles coexistent avec celles de l'Agefiph pour le moment prévues jusqu'au 28 février 2021. Ces coups de pouce concernent également les contrats en apprentissage mais aussi l'aide à la compensation du handicap en emploi pouvant s'élever, à compter du 1er janvier, à 4 000 euros (articles en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.