J.Bieber : Ramsay Hunt, le syndrome qui paralyse son visage

Justin Bieber défiguré à cause du syndrome de Ramsay Hunt... La vidéo fait le buzz : plus 54 millions de vues en 4 jours. L'occasion de faire la lumière sur ce trouble neurologique rare qui entraîne une paralysie du visage et des pertes d'audition.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

C'est l'air grave et le visage ankylosé que Justin Bieber annonce le mal qui le ronge depuis plusieurs jours, le contraignant à annuler sa tournée... « Je suis atteint du syndrome de Ramsay Hunt », explique le chanteur de 28 ans le 11 juin 2022, sur ses réseaux sociaux. Ce trouble neurologique rare, causé par une réactivation du virus de la varicelle, a été découvert en 1907 par le neurologue qui lui a donné son nom. Il se manifeste principalement par une éruption cutanée affectant l'oreille ou la bouche et une paralysie faciale mais peut également s'accompagner d'acouphènes, de vertiges, de nausées, de vomissements, de nystagmus (une oscillation rythmique involontaire de l'un ou des deux yeux) ou encore d'une perte d'audition pouvant mener à la surdité. « Comme vous le voyez, cet œil ne cligne pas, je ne peux pas sourire de ce côté, cette narine ne peut pas bouger », détaille la pop star canadienne dans sa vidéo Instagram visionnée près de de 55 millions de fois quatre jours après sa publication. Cette surexposition permettra-t-elle de sensibiliser le grand public à cette maladie infectieuse qui touche environ cinq personnes sur 100 000, chaque année, aux Etats-Unis ?

Mauvaise hygiène de vie et stress : facteurs aggravants

« Le virus a attaqué le nerf de mon oreille et les nerfs faciaux, ce qui a provoqué la paralysie du côté droit de mon visage », ajoute le chanteur aux 241 millions d'abonnés, déjà atteint d'une mononucléose chronique et de la maladie de Lyme, transmise par les tiques (articles en lien ci-dessous). Toute personne ayant eu la varicelle peut potentiellement être exposée à ce syndrome. En effet, une fois contracté, généralement durant l'enfance, le virus de la varicelle reste dans l'organisme, de manière passive et inactive. Mais il peut, des années plus tard, se manifester à nouveau, provoquant par exemple des zonas, et, parfois, dans des formes plus graves, évoluer en syndrome de Ramsay Hunt.

Sa cible favorite : les personnes âgées, en particulier celles de plus de 60 ans, ou immunodéprimées. Mais l'hygiène de vie, le stress et le surmenage peuvent également entrer en ligne de compte, ces facteurs facilitant la transmission d'infections virales. Pour le combattre, il est donc recommandé d'éviter toute source de stress et de privilégier le repos, en complément d'un traitement antiviral et d'une rééducation précoce pour se réapproprier ses expressions faciales. « De toute évidence, mon corps me dit que je dois ralentir. J'espère que vous comprenez et je vais utiliser ce temps pour me reposer et me détendre, afin de revenir à 100 % », conclut le chanteur. Morale de l'histoire : toujours être à l'écoute de son corps.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.