paris 2024 recrute paris 2024 recrute paris 2024 recrute

Jeux para hiver Pékin 2022 : les Bleus prêts à en découdre

A quatre mois des Jeux paralympiques de Pékin, les équipes de France de ski et de snowboard intensifient leur entraînement et vont bientôt disputer leurs premières compétitions, après une année blanche en raison du Covid.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Le début 2021 n'a pas été facile "avec une saison blanche pour cause de crise sanitaire" qui a provoqué l'annulation de nombreuses compétitions, a rappelé Guislaine Westelynck, présidente de la Fédération française de handiski lors de la présentation officielle des équipes le 22 novembre 2021 à Lyon. Mais cette fin d'année est l'occasion pour les Bleus de préparer les prochaines échéances, à commencer par les Championnats du monde de Lillehammer du 8 au 23 janvier 2022. Ces Mondiaux devaient initialement se tenir en février 2021, mais ils avaient été reportés à cause de la pandémie de Covid-19. C'est à l'issue de ces Championnats du monde que le Comité paralympique français annoncera les sélectionnés officiels pour les Jeux d'hiver parmi les vingt-quatre athlètes de l'équipe de France dans trois disciplines : le ski nordique, le ski alpin et le snowboard.

Quels espoirs ?

Parmi les principaux postulants à une médaille à Pékin, figurent notamment Marie Bochet (article en lien ci-dessous) et ses huit titres paralympiques en ski alpin. En ski nordique, les espoirs convergent vers Benjamin Daviet (article en lien ci-dessous), triple champion paralympique, et sur Anthony Chalençon, accompagné de ses deux guides Brice Ottonello et Alexandre Pouye. En snowboard, on compte sur Cécile Hernandez, qui a remporté la Coupe du monde 2021 et Maxime Montaggioni, champion du monde 2019 de snowboardcross, qui affirme "aborder cet hiver avec confiance et détermination". L'équipe parasnowboard s'entraîne actuellement avec l'équipe de France valide sur différents sites.

Rappelant le palmarès de la France aux derniers Jeux paralympiques d'hiver de Pyeongchang en 2018 avec 20 médailles dont 7 en or, Christian Fémy, directeur des sports d'hiver handisport, s'est dit "confiant, mais pas trop" et a souligné qu'il y avait "des athlètes de valeur" mais que "la concurrence sera forte" à Pékin. Les Jeux paralympiques d'hiver (4-13 mars 2022) suivront les Jeux olympiques d'hiver (prévus du 4 au 20 février) à Pékin (Chine).

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.