#LesCompétencesDabord : lever les freins à l'embauche!

13 % de personnes handicapées au chômage, c'est mieux, mais c'est encore trop. Pour briser les préjugés persistants, le gouvernement lance la campagne de sensibilisation #LesCompétencesDabord, du 4 novembre au 5 décembre 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Le bon profil, c'est d'abord la compétence ! » Si le taux de chômage des personnes en situation de handicap a certes baissé de six points en cinq ans (13 % à la fin du premier trimestre 2022, selon les derniers chiffres de Pôle emploi, contre 19 % en 2017), il reste encore deux fois plus important que celui de l'ensemble de la population française. Pour changer la donne, le gouvernement lance, à l'occasion de la Semaine européenne pour l'emploi (SEEPH) du 14 au 20 novembre 2022, la campagne #LesCompétencesDabord pour sensibiliser et inciter les employeurs à recruter des personnes en situation de handicap. Du 14 novembre au 5 décembre 2022, des témoignages d'insertion professionnelle réussie et des affiches visant à briser les idées reçues seront diffusés dans les médias et sur des écrans dans la rue ou encore dans des centres commerciaux. Son credo : « S'ouvrir à tous les profils, c'est se donner la chance de recruter la bonne personne... »

Renforcer la formation et simplifier les démarches

« Une chance que toutes les entreprises, petites ou grandes, doivent saisir », exhorte le gouvernement, compte-tenu des difficultés de recrutement qui persistent depuis plus d'un an dans quasiment tous les secteurs. Il admet néanmoins que « pour favoriser l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, il faut agir sur plusieurs leviers ». Le premier : renforcer la formation, « qui doit être accessible à tous les publics ». « Nous avons multiplié par trois le nombre d'apprentis en situation de handicap entre 2017 et 2022. Nous devons poursuivre cette dynamique vertueuse », indique-t-il. Autre impératif : simplifier les démarches pour les employeurs comme pour les demandeurs d'emploi. Cela passe notamment, selon lui, par le développement de l'emploi accompagné et la création de passerelles entre milieux protégé et ordinaire.

Lever l'autocensure et les freins à l'embauche

Enfin, « nous devons faire évoluer le regard de la société et celui des employeurs, du public comme du privé, car il y a encore trop de préjugés », ajoute le gouvernement dans un communiqué. C'est tout l'objet de cette campagne qui souhaite montrer qu'une « personne en situation de handicap apporte à une entreprise des compétences, un savoir-faire et de la valeur ». L'autre enjeu est de lever l'autocensure et d'inciter les personnes en situation de handicap à participer au DuoDay le 17 novembre 2022. Le principe : former, le temps d'une journée, un duo avec un salarié « valide » afin de découvrir son métier et de s'immerger dans son quotidien. Objectif ? Lever les freins du côté des salariés et des employeurs et, in fine, rendre le monde du travail plus inclusif.

© Ministères sociaux/Sipapress/Tristan Reynaud

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.