Le Louvre ouvre ses portes aux aidants et soignants

Du 7 au 10 octobre 2021, le musée du Louvre organise les Journées santé bien-être, réservées aux aidants et aux personnels hospitaliers. Au programme : expo, activités, rencontres, formation et table-ronde pour découvrir les vertus de l'art, gratis !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Le musée, ça fait du bien ! », proclame le Louvre. A l'occasion de la Journée nationale des aidants du 6 octobre 2021, il organise les Journées santé bien-être, à destination des aidants (professionnels et familiaux) et des personnels hospitaliers (pas seulement les soignants). Du 7 au 10 octobre 2021, ils pourront ainsi participer à une vingtaine d'activités, des expositions, des conférences, des formations mais aussi créer du lien. Les maîtres-mots ? Art, relaxation et découvertes ! Les activités sont gratuites (sur inscription) mais s'ils veulent poursuivre leur visite au musée, les participants doivent acheter un billet d'entrée (sur ticketlouvre.fr).

Le programme

Premier temps fort : le 8 octobre, à 14h30, une formation sur l'image du corps ouverte à 25 soignants (programme et inscription via le lien ci-dessous). Le 9 octobre, rendez-vous dès 14h30 à l'auditorium pour assister à une table-ronde (celle-ci est ouverte à tous les publics) sur les bienfaits du musée, alimentée par des philosophes, des psychologues ou encore un cardiologue. Ces activités n'ont pas de visée curative mais sont pensées pour accompagner le soin, apporter mieux-être, tant aux patients qu'aux soignants et aux aidants, pour qui elles représentent une parenthèse, un répit. « On sait que les arts jouent un rôle important dans la prévention des problèmes de santé ainsi que dans la prise en charge et le traitement des maladies tout au long de la vie. Peut-on alors considérer que les interventions artistiques et culturelles de notre muséedans les établissements de soin vont au-delà du bien-être, du care (ndlr : action de prendre soin) ? », interroge le Louvre.

Le Louvre s'ouvre au handicap psychique

Grâce aux partenariats noués avec l'AP-HP (depuis 2014) et avec l'ARS Ile-de-France (depuis 2019), plus de 150 actions (visites, conversations, ateliers, formations) sont menées chaque année pour aller à la rencontre des patients et faire du musée « un lieu d'échanges, d'expression personnelle et de plaisir partagé ». Par ailleurs, le musée du Louvre a renforcé son action en faveur de la santé mentale en signant un nouveau partenariat avec le GHU Paris Psychiatrie et neurosciences. Du 27 janvier au 5 février 2020, une vingtaine d'ateliers, des visites, des projections de films ou encore des formations ont ainsi été proposés, notamment pour sensibiliser à l'accueil des personnes en situation de handicap au sein du musée (article en lien ci-dessous). 

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.