Vidéo virale : Sarah, myopathe, interpelle le Président

Professeure de français atteinte de myopathie, Sarah s'adresse à Emmanuel Macron pour déplorer la réduction drastique de ses heures d'aide humaine. Une situation critique vécue par d'autres. Sa vidéo est devenue virale.

26 juin 2017 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

« Et quand ça ne marche pas ? », questionne-t-elle. Sarah Salmona, 32 ans, est atteinte de myopathie et vit sous assistance respiratoire. Professeure de français en activité dans les Yvelines, elle a vu, en 2015, ses heures d'aide humaine passer de 8 heures à 2h et 22 minutes par jour.

Monsieur Macron, en seriez-vous capable ?

Dans une vidéo postée le 20 juin 2017 sur les réseaux sociaux, elle décide donc d'interpeller Emmanuel Macron sur l'autonomie de l'ensemble des personnes en situation de handicap, « mise en péril » selon elle. « Me lever le matin, me doucher, m'habiller, sortir de chez moi pour aller travailler, rentrer, me déshabiller, me coucher, avaler mes trois repas par jour, sortir faire mes courses, sans oublier avoir une vie sociale ou aller aux toilettes », explique-t-elle. En 2 heures et 22 minutes ? Elle interroge le Chef de l'Etat : « Mr Macron, avec toutes vos capacités, aussi extraordinaires soient-elles, en seriez-vous capable ? ».

Un rôle à jouer

La jeune femme, qui précise ne pas être un cas isolé -certains départements réduisent en effet les attributions d'heures d'aides humaines faute de moyens-, affirme ne pas vouloir être une « charge pour la société » dans laquelle elle a un « un rôle à jouer ». « Je veux être une preuve pour mes élèves qu'aucun obstacle ne peut les empêcher de réaliser leur rêve. Pour le moment, moi, l'obstacle qui m'empêche de vivre, c'est l'État ».

Une réponse du Président ?

Sa vidéo est devenue virale. Sarah se dit « bluffée par la rapidité du partage ». Selon elle, elle « s'avère plus efficace que toutes les démarches administratives ». A condition de recevoir une réponse du Président qui, faut-il le rappeler, a déclaré que le handicap serait l'une des priorités de son quinquennat… Message bien reçu au point que, depuis son arrivée au pouvoir, les actions des personnes concernées se multiplient afin de lui remémorer ses engagements ; quand certains parents envoient des lettres directement à l'Elysée, d'autres entament une grève de la faim pour obtenir une solution pour leur proche (articles en lien ci-dessous). Pour, sans tarder, transformer les promesses en réalité ?

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.