Postulez sur Hello Handicap by Korian Postulez sur Hello Handicap by Korian Postulez sur Hello Handicap by Korian

Matthieu Schaller, le "fils" handicapé de Vincent Lindon

Le 24 mai 2015, Vincent Lindon remportait le Prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes pour son rôle dans "La loi du marché". Mais ce projecteur en a allumé un autre, braqué sur Matthieu Schaller,son fils dans le film,IMC dans la vie

4 juin 2015 • Par

Thèmes :

Illustration article

Handicap.fr : Matthieu Schaller, à 25 ans, vous avez fait partie de cette aventure qui a mené Vincent Lindon à remporter le prestigieux Prix de l'interprétation masculine pour La loi du marché, lors du Festival de Cannes. Qu'est-ce que ça fait ?
Matthieu Schaller : C'est juste magnifique ! Lorsque le nom de Vincent a été cité, j'ai pleuré devant ma télé. Ce prix concrétise une expérience incroyable. 

H.fr : N'est-ce pas une victoire pour vous aussi ? Vincent Lindon a d'ailleurs dédié son prix aux autres acteurs.
MS : Je ne sais pas. En tout cas, c'est une très grande fierté d'avoir pu montrer que, même avec un handicap, on peut le faire, on peut réussir quelque chose.

H.fr : Comment l'opportunité de passer le casting s'est-elle présentée ?
MS : L'équipe du film s'est rapprochée de l'ESAT
(Etablissement et service d'aide par le travail de La Gentilhommière à Marnes-la-Coquette (92), ndlr) dans lequel je travaille en tant que cariste depuis près de 5 ans. J'ai tout de suite été intéressé. Lorsque j'ai été sélectionné pour passer le casting, je me suis dit qu'il fallait que je mette toutes les chances de mon côté. On m'a rappelé plus tard pour me dire de faire un essai avec le réalisateur, Stéphane Brizé. C'était une belle surprise.

H.fr : Vous faisiez partie des acteurs non professionnels.
MS : Oui mais j'avais quand même un peu d'expérience. A 16-17 ans, j'avais fait pas mal de théâtre et j'avais été acteur dans un court-métrage. De plus, il y a deux ans, plusieurs personnes de l'ESAT, dont moi, avions passé le casting du film
De toutes nos forces avec Jacques Gamblin. Je n'avais pas été sélectionné mais cela m'a aidé face à la caméra durant le tournage de La loi du marché. J'avais zéro stress et je dirais même que j'ai pris énormément de plaisir à jouer. 

H.fr : Pourtant, les scripts n'étaient dévoilés que le jour même ; n'était-ce pas une contrainte supplémentaire sachant que ce n'était pas votre métier ?
MS : Je ne l'ai pas vu comme ça. Certes, le tournage s'est fait tout en improvisation, ou presque, mais il s'agissait simplement d'être le plus naturel possible pour être crédible. 

H.fr : Comment l'équipe vous a-t-elle accueilli ?
MS : Super bien ! J'ai beaucoup discuté avec les acteurs, les techniciens. L'ambiance était très sympa.

H.fr : Quel souvenir gardez-vous de Vincent Lindon ?
MS : C'est un monsieur très aimable. Ce qui m'a plu, c'est qu'il m'a toujours considéré comme une personne normale, comme s'il ne voyait pas mon handicap. Il est quelqu'un de très humain. J'ai beaucoup appris à son contact, ainsi qu'à celui du réalisateur. Ils ont tout fait pour me mettre à l'aise.

H.fr : Cela donne des envies de poursuivre cette carrière d'acteur naissante ?
MS : C'est difficile à dire. Il n'est pas du tout évident de percer dans le monde du cinéma. D'autant qu'il y a très peu de personnes en situation de handicap qui ont un métier d'acteur. Après, on ne sait pas de quoi l'avenir est fait ; mais, si j'ai une opportunité, pourquoi pas.

H.fr : Quel type de personnage vous intéresserait ?
MS : Quelqu'un qui serait en situation de handicap. Il me serait difficile de faire autre chose. 

H.fr : Un autre rêve ?
MS : Franchement, mon rêve est simple : faire mon boulot le mieux possible et, éventuellement, évoluer dans le secteur de la logistique. Je n'ai pas besoin de plus.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"

Commentaires11 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
11 commentaires











Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.