Aux Mureaux, le futur Institut parasport-santé se dessine

Un lieu qui réunit le sport, la santé et la recherche, dans un écrin de nature aux portes de Paris. C'est le projet porté par l'Institut de santé parasport connecté (ISPC), associé aux Jeux de Paris 2024 et qui verra le jour aux Mureaux en 2026.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

« Nous souhaitons devenir la référence mondiale dans le domaine du handisport. » La première pierre de la Fondation Institut parasport-santé (IPS) n'est pas encore posée que déjà les ambitions de son futur directeur, Philippe Fourny, plantent le décor. Imaginé en 2019 par le professeur François Genêt, spécialiste en médecine physique et de réadaptation, le projet de l'Institut de santé parasport connecté (ISPC), bientôt rebaptisé Institut parasport-santé (IPS), a pour objectif d'allier formation, santé, recherche et conseil pour optimiser la pratique du sport des personnes handicapées (article en lien ci-dessous). Objectif ? Leur redonner le plaisir et la capacité de pratiquer une activité physique, quelle que soit son intensité, de type loisir au très haut niveau.

Inauguration en 2026 aux Mureaux

Actuellement implanté à l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) et dans le 8e arrondissement de Paris, l'IPS va voir le jour aux Mureaux (Yvelines) d'ici 2026, au sein d'une structure de 8 000m2. Le nom de l'architecte retenu pour ce projet a été révélé le 8 novembre 2022 ; il s'agit du cabinet « Moon Safari », basé à Bordeaux. « Sa lecture des fonctionnalités attendues avec notamment un système d'orientation dès l'entrée, clair et logique, ainsi que l'implantation d'une plaine des activités parasportives et une distribution étagée avec un parcours patient et collaborateurs sur le toit végétalisé ont convaincu le jury », a justifié l'IPS. Les premières projections 3D donnent à voir un vaisseau amiral aux lignes épurées, au milieu de la nature. Ce projet d'envergure est censé pouvoir accueillir une équipe de 150 professionnels, 250 étudiants, 15 programmes de recherche et 20 000 consultations par an. Avec son label Héritage des Jeux 2024, prouvant qu'il associe projet architectural, mission de santé publique et insertion sociale, cet institut entend devenir le « premier au monde dédié exclusivement au parasport-santé » et accueillir des délégations étrangères de professionnels de santé spécialisés.

Un héritage des Jeux de Paris

La fondation IPS sera avec le « Prisme » l'un des principaux héritages paralympiques des Jeux de Paris. Quelques dizaines de kilomètres plus à l'est, à Bobigny (Seine-Saint-Denis), un autre « espace unique en Europe », le Pôle de référence sportif inclusif métropolitain (Prisme) sera lui aussi dédié à la pratique sportive la plus large possible (article en lien ci-dessous). La première pierre de ce projet initié par l'Etat a été posée le 7 octobre 2022, avec une inauguration prévue au premier semestre 2024, pour une mise en service en mai. Reste à savoir si d'autres infrastructures similaires pourront également essaimer en dehors de l'Ile-de-France…

©Capture écran site ISPC

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.