L'Occitanie lance une plateforme de prêt de matériel adapté

Besoin urgent de matériel adapté pour entrer en formation ou occuper un emploi ? L'Occitanie lance une plateforme de prêts avec des centaines de références. Une aide gratuite et réactive, et des conseils de pro, en attendant la solution définitive !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Besoin de matériel de compensation pour débuter un nouveau job, entrer en formation ou se maintenir en emploi lorsque le handicap apparaît ou évolue ? Pour parer à l'urgence, en attendant une solution définitive, pourquoi ne pas faire appel à une plateforme de prêt ? Notamment parce qu'elle observe une « très forte augmentation des contrats d'apprentissage » (+ 21,6% en 2020), la région Occitanie est en train de finaliser un dispositif expérimental pour un top départ le 1er janvier 2021. Cette plateforme inédite, créée avec le soutien du secrétariat au Handicap et des deux fonds dédiés à l'emploi des personnes handicapées (Fiphfp pour le public et Agefiph pour le privé), va permettre aux personnes en situation de handicap de bénéficier, dans un délai très court, évitant ainsi toute rupture de parcours, d'un prêt de matériel de compensation sur une durée d'un à trois mois maximum. Et, ce, dans l'attente de la livraison du matériel commandé par le CFA (Centre de formation des apprentis) ou l'employeur. Les usagers auront également la possibilité de faire un test avant achat ou d'obtenir des conseils d'utilisation.  

De centaines de références

Les handicaps concernés sont tous ceux qui peuvent être compensés via un équipement : sensoriels (déficience motrice, visuelle ou auditive) ainsi que les troubles spécifiques liés à l'apprentissage (dys). Cette plateforme proposera, gratuitement, une vaste gamme d'outils. Des exemples ? En cas de handicap moteur, une souris verticale ou sans préhension, un siège ergonomique… Une boucle magnétique, un casque anti-bruit ou un amplificateur en cas de déficience auditive. Les personnes malvoyantes pourront y trouver une loupe électronique, un mètre ruban adapté, un afficheur Braille… Enfin, des logiciels de reconnaissance vocale (Dragon naturally speaking HOME 15), un surligneur numérique portable (IRIS pen 7) et bien d'autres seront mis à la disposition des personnes avec des troubles de l'apprentissage. Au total, elle promet des « centaines de références ». Ce matériel neuf sera par la suite proposé à d'autres usagers.

Pour qui et comment ?

Pour constituer ce fonds, la plateforme a fait appel aux Prestataires d'appuis spécifiques (PAS), experts dans ces domaines. Pour rappel, ce réseau, référencé par l'Agefiph et le Fiphfp, apporte une prestation de conseil à l'usager mais également aux acteurs de l'emploi, permettant d'identifier précisément les conséquences du handicap au regard du projet professionnel de la personne et les moyens de le compenser. L'accès à cette plateforme peut donc être mobilisé auprès d'eux par les référents de parcours (Cap emploi, Pôle emploi, mission locale...), ainsi que par d'autres prescripteurs de la fonction publique (Fiphfp/RHM), CDG (Centre départemental de gestion) ou employeurs publics conventionnés Fiphfp. En Occitanie, cette plateforme viendra également en appui des Ressources handicap formation (RHF) qui ont pour objectif de favoriser la prise en charge rapide du handicap en emploi.

Bientôt dans toute la France ?

L'Occitanie est pour le moment la seule à proposer cette expérience de 12 mois (du 1er janvier au 31 décembre 2021). C'est la première plateforme de ce type, commune au Fiphfp et à l'Agefiph, en France métropolitaine, mais il existe d'autres plateformes de prêts de matériels et d'aides techniques financées par l'Agefiph en régions Paca et Nouvelle-Aquitaine. Quant à celles de Guadeloupe et de Guyane, elles sont déjà cofinancées par ces deux Fonds. Un déploiement sur tout le territoire national est prévu au cours des années 2021 et 2022. « Je souhaite vivement que ces plateformes puissent se déployer dans chaque région afin de sécuriser les parcours d'apprentissage mais également favoriser le maintien en emploi », assure Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap.

© Photo : plateau technique de l'APF

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.