Oral-B a une dent contre l'inaccessibilité dentaire

Depuis 2022, le leader des brosses à dents s'est associé à l'Association internationale pour le handicap et la santé bucco-dentaire (iADH). Objectif : rendre ces soins plus accessibles via la formation des pros et les nouvelles technologies.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

« On a dû me porter pour accéder au cabinet de mon dentiste. » Cette mésaventure vécue par Arthur Baucheron, influenceur en fauteuil roulant, de nombreuses personnes en situation de handicap peuvent y être confrontées. Selon Oral-B, 33 % des citoyens européens handicapés n'ont pas correctement accès aux soins bucco-dentaires. Et plus d'un tiers (36 %) des personnes ayant des handicaps visibles et invisibles se sentent anxieuses ou frustrées lorsqu'il s'agit d'aller chez le dentiste. En cause ? Le manque d'accessibilité physique des cabinets ou le peu de formation des professionnels au handicap. 

Des conséquences sur la santé globale

Depuis deux ans, la marque américaine s'est associée à l'Association internationale pour le handicap et la santé bucco-dentaire (iADH) pour changer la donne. Pour les deux partenaires, il y a urgence à agir car les conséquences d'une mauvaise hygiène bucco-dentaire, sur la santé « locale », au niveau de la bouche, ou globale, sur tout l'organisme, sont nombreuses, selon Pedro Diz Dioz, président élu de l'iADH. 

Une certification pour les pros

Avec Oral-B, ils ont donc mis au point le « Disability champions award programme », « un nouveau programme pour des pratiques dentaires positives et inclusives pour les personnes handicapées à travers l'Europe », révélé à l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l'accessibilité (GAAD), le 16 mai 2024. Nomination d'un référent inclusion, formation accessibilité en ligne, vidéos-tutos, élaboration de nouvelles brosses à dents plus maniables… Le duo met au point tout un arsenal de solutions pour répondre à ce défi. Les cabinets qui auront coché un certain nombre de ces critères pourront obtenir la distinction « Disability champions ». Ce badge permettra aux patients de les identifier plus facilement.

© Oral-B

Un dentiste prend la main d’une patiente en situation de handicap.
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.