Pension invalidité/AT-MP : hausse de 4,6 % 1er avril 2024

Si, pour faire face à l'inflation, l'Etat annonce une hausse des minimas sociaux de 4,6 % (dont AAH) à compter du 1er avril 2024, qu'en est-il pour les pensionnés d'invalidité ? Ils pourront également en bénéficier, ainsi que les rentiers AT-MP.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

piles de monnaies

DERNIERE MINUTE DU 3 MAI 2024
La hausse des pensions invalidité en vigueur depuis le 1er avril 2024 devait arriver début mai sur les comptes en banque. Mais rien de neuf à l'horizon... Certaines caisses d'assurance maladie évoquent le mois de juillet, avec un effet rétroactif. Pour en savoir plus sur ce « loupé », lire notre article complet : Hausse des pensions d'invalidité 2024 : gare au retard!.

ARTICLE INITIAL DU 6 AVRIL 2024
« Est-ce que les rentes AT-MP (accident du travail, maladie professionnelle) sont concernées par la revalorisation de 4,6 % à compter du 1er avril 2024 ? » annoncées par le gouvernement, « Et les rentes d'accident du travail de conjoint survivant seront-elles aussi revalorisées, comme les autres prestations sociales, vu l'inflation drastique ? », questionnent deux lecteurs de handicap.fr. Oui, confirme à nouveau le cabinet de la ministre déléguée aux Personnes handicapées. En ce début avril, certains pensionnés s'étonnent pourtant de ne pas avoir reçu cette augmentation sur leur compte en banque. Le cabinet ajoute qu'elle sera "normalement versée fin avril". 

Attention, pas forcément de hausse !

Une bonne nouvelle ? Pas forcément. Car, en réalité, un système de vase communicant va priver des milliers de pensionnés de ce coup de pouce attendu. La compensation de l'invalidité ne se résume en effet pas seulement au versement d'une pension par l'Assurance maladie. Elle est définie par un ensemble de connexions et notamment la prestation prévoyance qui vient, dans de nombreux cas, compléter le montant de la pension. Or il résulte de la rédaction d'une grande part de contrats que toute augmentation de la pension d'invalidité fait baisser d'autant la prestation prévoyance. ce sera donc une opération blanche pour ces pensionnés. Pour en savoir plus sur ce sujet complexe, lire notre article : Pension d'invalidité en hausse de 4,6%: un cadeau... ou pas?.

Et l'AAH aussi

Le 1er avril, comme chaque année, c'est la revalorisation, en fonction de l'inflation, des minima sociaux (RSA, prime d'activité, allocations familiales…), et donc de l'Allocation adulte handicapé (AAH). En 2024, elle pourrait pour la première fois franchir la barre, symbolique, des 1 000 euros (par mois, à taux plein, pour une personne seule) ! 1 016,05 euros exactement, contre 971,37 euros depuis le 1er avril 2023 (Lire : AAH à compter du 1er avril 2024 : 1 016,05 euros par mois). C'est dans un post sur X daté du 27 septembre, que Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, annonçait cette hausse "de l'ordre de 4,6 %". Ajoutant : "Nous protégeons les Français contre l'inflation" qui devrait être de à 5 % en 2023, selon les prévisions de l'Insee. Cette augmentation concerne également, dans le champ du handicap, l'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) et l'Allocation journalière du proche aidant (AJPA).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires56 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
56 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.