Edouard Philippe au Cese : priorité aux personnes fragiles

Le Premier ministre demande au CESE de faire des " personnes fragiles " l'une de ses 3 priorités, avec un focus spécifique sur les enfants avec troubles du comportement et l'emploi des personnes handicapées. Le handicap encore au cœur des discours ?

11 juillet 2017 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires6 Réagissez à cet article
Illustration article

Lors de son premier discours devant la troisième assemblée, Edouard Philippe a demandé le 11 juillet 2017 au Conseil économique, social et environnemental (Cese) de préparer des avis sur trois thèmes : les travailleurs indépendants, la transition écologique et les personnes en situation de "fragilité".

Cap sur les personnes handicapées

Sur les personnes "fragiles", Edouard Philippe a demandé des réflexions sur trois catégories en particulier : les jeunes majeurs qui sortent parfois avec difficulté des mécanismes de l'aide à l'enfance, la prise en charge des enfants ayant des troubles du comportement et enfin les personnes handicapées et leur "intégration dans l'emploi", notamment chez les jeunes. Le 4 juillet dernier, lors de son discours devant l'Assemblée nationale, il avait déjà réaffirmé l'intention du gouvernement de faire du handicap l'un de ses chevaux de bataille, confirmant, notamment, la revalorisation de l'AAH en 2018.

L'autisme s'invite à l'Elysée

Dans le même temps, le 6 juillet, Emmanuel Macron accueillait à l'Elysée une cinquantaine d'associations et d'institutions en présence de quatre ministres pour lancer la concertation sur le 4ème plan autisme (articles en lien ci-dessous). La veille, le gouvernement avait lancé le premier site officiel sur le handicap (lien ci-dessous). Il est manifeste que ce sujet s'invite de manière presque récurrente dans les discours officiels ce qui, faut-il l'espérer, laisse présager une réelle prise en compte. Mais les personnes concernées ne sauraient longtemps se contenter d'effets d'annonces et attendent maintenant des actions fermes et concrètes.


Deux autres avis : écologie et indépendants

Parmi ces trois priorités mentionnées devant le Cese figure également la première mission engagée sur le travail des indépendants puisque le gouvernement veut leur ouvrir le droit à des indemnités chômage, ainsi que la transition écologique. "Certains de ces thèmes pourront vous paraître un peu classiques. Ne nous y trompons pas : ils sont d'anciens 'problèmes futurs' que nous n'avons pas pu ou su anticiper", a déclaré M. Philippe. Devant le Congrès réuni à Versailles, le chef de l'Etat avait annoncé que le nombre de membres du Cese serait réduit "d'un tiers", comme à l'Assemblée nationale et au Sénat. Le président a également dit vouloir revoir "de fond en comble les règles de sa représentativité" pour en faire le "seul carrefour des consultations publiques".

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires6 Réagissez à cet article

Thèmes :

6 commentaires






Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.