Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante

Philippe Croizon : sa folle descente des gorges de l'Ardèche

Des rameurs autrement capables, engagés sur le 35è marathon, sont venus à bout des gorges de l'Ardèche le 9 novembre 2019, emmenés par le nageur Philippe Croizon. Une descente mouvementée qui leur a valu quelques frayeurs...

15 novembre 2019 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Un nouveau défi à mettre à l'actif de Philippe Croizon qui a décidé de mouiller le tee-shirt dans les gorges de l'Ardèche. Le nageur quadri-amputé réputé pour ses folies amphibies -il a traversé la Manche et relié les 5 continents à la nage- a pris place à bord d'un canoë 9 places pour descendre ces gorges mythiques le 9 novembre 2019 à l'occasion du 35ème marathon international dédié. Rien ne l'arrête, toutes les expériences, surtout intenses, sont bonnes à tenter. Plus de 1000 concurrents étaient engagés sur trois courses, son équipage prenant place dans la catégorie amateur. Une première pour cet insubmersible qui n'avait jusqu'alors fait qu'une petite balade « tranquillou » sur la Vienne.

Un équipage autrement capable

Changement d'échelle dans ce décor grandiose où il est venu prêter « main forte » aux 8 valeureux rameurs, surmotivé par son engagement aux couleurs de France accessibilité, une association dont il est ambassadeur. Deux autres participants en situation de handicap, qu'il définit comme « autrement capables », sont présents à bord, ainsi que ses deux fils, Jérémy (33 ans) et Grégory (25 ans), venus donner un coup de boost à leur préparation physique puisqu'ils suivent les traces de leur papa en se lançant sur le Dakar 2020 -Philippe Croizon, après une course éprouvante, avait passé la ligne d'arrivée à Buenos-Aires en 2017, inspirant sa filiation trois ans plus tard-. Cet équipage peu conventionnel est encadré par un champion du monde de canoë britannique et un barreur expert des gorges.

Du matériel adapté

« On m'avait prévenu que la descente était interdite aux personnes handicapées mais j'ai réussi à convaincre l'organisation que j'allais tout mettre en œuvre pour assurer ma sécurité. Il suffit de trouver des solutions pour faire sauter les peurs et les verrous. C'est ça le vivre ensemble. ». Comme pour chacune de ses tentatives, Philippe Croizon a donc fait plancher les Géo Trouvetout du handicap pour concevoir du matériel sur-mesure, notamment une emboîture sur son bras droit sur laquelle vient se fixer la pagaie. L'embarcation a, elle aussi, été repensée, l'organisateur, Vallon plein air, ayant installé un siège adapté à sa morphologie atypique. Pas question de regarder les autres suer, il fait sa part du job. Top départ du Pont d'Arc pour rejoindre Saint-Martin-d'Ardèche.

Une descente de ouf

Un parcours mouvementé, grâce à deux lâchers de barrage pour donner un peu de « jus » à la compétition. L'ex-nageur de l'extrême redoute de tomber à l'eau car il a gardé les pieds bien au sec depuis 5 ans, a fortiori lorsqu'il avise quelques embarcations la tête en bas ! Après 2h10 d'efforts intenses, son C9 franchit la ligne d'arrivée. Une belle victoire collective qui ne lui permet pourtant pas d'égaler les premiers chronos d'1h40. « Ce fut une incroyable aventure, confie Philippe Croizon. Même si j'ai vécu des expériences folles dans ma vie, je ne suis jamais blasé car mon maître-mot, c'est le partage. Tous ensemble, tout est possible. Mais, je dois bien l'avouer, j'ai quand même eu quelques sueurs froides. C'était vraiment une descente de ouf ! ». Des émotions en pagaille. En pagaie ?

Son futur défi ? Pourquoi pas le rôle d'Abraracourcix dans le prochain film de Guillaume Canet, Astérix et Obélix, l'empire du milieu. Dans un tweet plein d'autodérision, il affirmait récemment au réalisateur qu'il se sentait taillé pour ce rôle !

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.