Psychodon à l'Olympia, le show en faveur de la santé mentale

Du 11 au 13 juin 2021, le Psychodon invite le grand public à se mobiliser pour la santé mentale. Des actions de sensibilisation seront ainsi mises en place partout en France. RDV le 12 à l'Olympia pour un show enflammé avec Kendji, Wejdene, Bénabar..

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Un Français sur quatre présente un trouble psychique. Tous fragiles, tous concernés ! », argue l'association Psychodon qui vise à sensibiliser à la santé mentale. Du 11 au 13 juin 2021, elle invite le plus grand nombre à s'unir face à ces troubles encore trop méconnus et stigmatisés. Des actions solidaires seront mises en place, partout en France, pour sensibiliser à la dépression, la bipolarité, les addictions ou encore la schizophrénie. L'objectif ? Sortir cet enjeu de santé publique hors des murs de l'hôpital psychiatrique pour aller vers les élus, les citoyens...

Un grand show en direct et un challenge digital

Le point d'orgue de cette mobilisation ? La grande soirée du Psychodon, diffusée en direct sur C8, le 12 juin à 21h05, co-animée par Didier Meillerand, fondateur de l'association, et Caroline Ithurbide. Pour commencer, des artistes de toutes les générations tels que Julien Clerc, Patrick Bruel, Bénabar, Kendji Girac ou encore Wejdene enflammeront la scène de l'Olympia. Cette première partie festive sera ponctuée de courts reportages sur la recherche, le parcours de soin, l'accompagnement des personnes malades et les actions de prévention en particulier auprès des jeunes. En deuxième partie de soirée, l'after show du Psychodon mettra en avant « ceux qui font bouger les lignes de la santé mentale dans les territoires » dans la continuité de l'appel à projets Psychodon by Ulule. Cinq lauréats parmi les 250 porteurs de projets seront récompensés publiquement et bénéficieront d'un accompagnement renforcé et/ou d'un soutien financier.

En amont, l'association lance, dès le 29 mai, le Psychodon challenge ! Les internautes sont invités à inonder les réseaux sociaux d'une photo ou vidéo d'eux avec une poire dessinée dans le creux de leur main (en référence au titre du livre de Didier Meillerand : La poire en bois, grandir avec un frère schizophrène). Publication dans la « story » ou post dans « le feed », c'est au choix ! Seule condition : inscrire le hashtag #jesoutienslePsychodon.

Un sujet tabou en entreprise

Quelques semaines plus tôt, le Psychodon dévoilait, en collaboration avec OpinionWay, les résultats du sondage « La santé mentale en entreprise », en présence d'Olivier Véran, ministre de la Santé (article complet en lien ci-dessous). Verdict : 58 % des sondés révèlent qu'ils ne communiqueraient pas leur maladie à leur employeur s'ils étaient concernés, par peur de « gêner » notamment, tandis que seul un quart d'entre eux s'estiment suffisamment informés sur les maladies mentales. « La sensibilisation et l'information sont absolument essentielles pour répondre à cet enjeu en entreprise, martèle Didier Meillerand... mais pas seulement. » « Après un an et demi de pression, exercée par la crise sanitaire, qui exacerbe notre détresse », il espère, via cet évènement, insuffler une prise de conscience afin de « passer un cap sur la destigmatisation » et faire avancer la recherche.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.