Recherche HandiPPolitique : encourager les élus handicapés!

A la veille des élections européennes de juin 2024, l'association Handéo lance une recherche pour booster la représentativité des personnes handicapées dans la vie politique. HandiPPolitique analyse le parcours d'élus en France et à l'international.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

image bandeau bleu blanc rouge

DERNIERE MINUTE DU 27 MARS 2024
Où sont les élus en situation de handicap, qui sont-ils, combien sont-ils ? Pour les identifier, Handéo a décidé de mener l'enquête. Un questionnaire est à remplir en ligne pour « connaître le nombre de personnes en situation de handicap qui sont élues, ont été élues ou candidates ». Anonyme, accessible, il se veut volontairement court, moins de 30 questions et porte notamment sur les besoins de compensation lors de la campagne ou durant le mandat (LSF, aides humaines, transports, fatigue…). Il est disponible jusqu'au 1er juin 2024. 

ARTICLE INITIAL DU 10 OCTOBRE 2023
577 députés en France. 348 sénateurs. Plus de 35 000 maires. Parmi eux, combien sont en situation de handicap ? Peu... trop peu, déplorent les associations. Leur participation à la vie politique, qui est pourtant inscrite dans l'article 29 de la Convention internationale de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées, est entravée par de nombreux obstacles.

Une recherche

Pour les identifier et les réduire, l'association Handéo a lancé, en juin 2023, HandiPPolitique (pour Handicap et participation politique), une recherche participative et appliquée portant sur l'implication de ce public dans la sphère politique. Objectif ? Déterminer les éléments du parcours des personnes handicapées, particulièrement celles exerçant un mandat électoral, qui permettent de comprendre leur entrée en politique et leur engagement. Un enjeu, selon l'association, d'autant plus crucial à l'approche des élections européennes de juin 2024, où leur représentation est encore « très faible » -sur les 705 parlementaires, seuls quatre étaient en situation de handicap (visible) en 2022-.

Un rapport et un guide de sensibilisation à la clé

Cette analyse, prévue sur trois ans, sera menée en France et à l'international. Elle comprend un « volet qualitatif sur la base d'entretiens et d'observations ainsi qu'un volet quantitatif auprès d'élus, complète Handéo. L'ensemble du projet est suivi par un groupe de travail francophone réunissant des acteurs concernés par le sujet (personnes handicapées, proches aidants, professionnels, institutionnels et chercheurs). » Au niveau scientifique, cette recherche donnera lieu à un rapport, à la publication d'au moins deux articles dans des revues sociologiques, à un ouvrage collectif incluant des personnes concernées et à un webinaire présentant les résultats. Sur le plan « pratique et politique », un guide de sensibilisation pour faciliter l'engagement en politique est prévu.

Objectif autonomie !

Cette recherche, soutenue par la Firah (Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap) et le groupe Apicil, n'entend pas uniquement montrer « comment accéder à la politique mais aussi fournir des éléments pour modifier les règles de fonctionnement de la vie politique ou, tout du moins, d'autres manières d'incarner l'autonomie dans la participation et l'action en politique », conclut Handéo. Leitmotiv ? « La participation des personnes handicapées à la vie de la cité est un enjeu majeur de la vie démocratique. »

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.