Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap

Rentrée 2021 : quel protocole sanitaire en cas de handicap?

Quelles sont les mesures mises en place pour sécuriser la rentrée 2021 des élèves en situation de handicap face au covid et prendre en compte leurs besoins spécifiques ? Le point en détail dans les écoles et établissements...

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Pour faire face à la 4è vague de Covid, la rentrée scolaire 2021 va devoir se soumettre à un protocole sanitaire spécifique. Quelles sont les mesures prises dans les établissements accueillant des élèves en situation de handicap ? Le 25 août 2021, le secrétariat d'Etat au Handicap les précise dans un communiqué, afin de « concilier la continuité pédagogique et la protection de la santé des personnes ». Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat, promet, pour une « rentrée la plus normale possible », de « simplifier les modalités d'accueil ». 

Elèves handicapés en école ordinaire 

Les règles sanitaires en vigueur en établissement scolaire (écoles, collèges, lycées) s'appliqueront à la rentrée pour tous les élèves, y compris ceux en situation de handicap. Leur accès n'est pas conditionné, quel que soit le niveau du protocole en vigueur, à la présentation du pass sanitaire.

Pour le moment, le protocole sanitaire de niveau 2 entre en vigueur au niveau national. L'accueil des élèves se fera en présentiel dans le respect des gestes barrière. Dès le CP, le port du masque sera obligatoire à l'intérieur. Toutefois, une dérogation est maintenue pour les enfants en situation de handicap qui seraient dans l'impossibilité de le porter ; ils devront alors présenter un certificat médical.
 
Le brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) sera limité. Cette mesure, si elle est appliquée de façon stricte, pourrait poser un problème pour les temps d'inclusion des élèves des Unités d'enseignement externalisées (UEE) des établissements médico-sociaux et des Unités locales d'inclusion scolaire (Ulis), comme cela fut déjà le cas en mai 2021.

Les classes seront fermées dès le premier cas de Covid détecté et les élèves contacts à risque devront s'isoler sept jours en suivant leur enseignement à distance. Cependant, cette période d'isolement ne concerna pas les élèves de plus de 12 ans vaccinés ou immunisés qui pourront se rendre au collège ou au lycée sur la base d'une attestation de leurs parents.
 
La gravité de la situation épidémique en Guadeloupe, en Martinique et à Saint-Martin, Saint-Barthélemy, ainsi que dans la zone rouge de la Guyane a conduit à décider du report de la rentrée scolaire au 13 septembre dans ces territoires. La date de la rentrée avait déjà été repoussée pour la Polynésie française. 

Elèves handicapés scolarisés en établissements et services médico-sociaux

Les modalités d'accueil des élèves en situation de handicap au sein des établissements et services médico-sociaux (IME, ITEP, IEM), en externat et en internat, sont prévues selon les mêmes modalités que l'école ordinaire. Les enfants accueillis et leurs parents n'ont pas obligation de présenter un pass sanitaire. L'accueil est également garanti en présentiel, sur l'ensemble du territoire. Ces modalités font l'objet d'un protocole spécifique pour le médico-social actualisé le 23 août sur le site handicap.gouv.fr (en lien ci-dessous).

L'accueil des enfants en situation de handicap en établissements et services-médico sociaux est bien maintenu dans l'ensemble des territoires d'Outre-mer, sans report de date, « compte tenu de l'importance de leur accompagnement pour eux et leurs familles », précise le secrétariat d'Etat.
 
Rappelons par ailleurs que les professionnels qui exercent au sein de ces structures sont soumis depuis la loi du 5 août 2021 à l'obligation vaccinale, qui s'appliquera à compter du 15 septembre (article en lien ci-dessous). 

Vaccination des 12-17 ans

« La couverture vaccinale des 12/17 ans reste très dynamique », assure le gouvernement puisque 58 % de cette classe d'âge a déjà reçu une première dose. « Afin de poursuivre ce mouvement », une campagne de vaccination sera déployée dans tous les établissements, avec un « accès au vaccin offert en proximité » à tous les élèves. Cette vaccination reste « volontaire ». Des équipes mobiles seront ainsi déployées dans les collèges et lycées tandis que les élèves pourront bénéficier de transport pour se rendre dans les centres de vaccination en ville.

Dans les établissements et services médico-sociaux pour enfants, des modalités de vaccination adaptées seront proposées aux jeunes accueillis, comme à l'école, notamment par leurs soignants ou des équipes mobiles dédiées.
 
Enfin, pour les enfants non-vaccinés ou non-immunisés dont le handicap rend difficile le test par voie nasopharyngé, l'usage des tests RT-PCR salivaires est reconnu dans les preuves du pass sanitaire.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.