Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap

Repérer les troubles du neuro-développement: un livret dédié

Le 1er guide de repérage précoce des écarts de développement inhabituels de l'enfant de 0 à 3 ans voit le jour. En 28 pages, il permet aux pros de la petite enfance et aux parents de ne pas perdre de temps dans les 1000 premiers jours. A télécharger!

• Par

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Chaque année en France, 10% des enfants naissent avec un trouble du neuro-développement ou TND*. Parents, vous êtes inquiet à propos du développement de votre enfant de zéro à trois ans, ces 1 000 « premiers jours » si importants ? Professionnels de la petite enfance (assistantes maternelles, puéricultrices...), vous avez observé des signes d'un développement inhabituel ?

Un livret dédié au repérage

Le gouvernement lance un livret pour permettre un repérage précoce car, selon lui, « il est important d'écarter, au plus vite, les inquiétudes ou d'identifier plus précisément les difficultés pour mieux intervenir ». Son titre ? « Parents et professionnels de la petite enfance, soyons attentifs ensemble au développement de votre enfant ». En 28 pages, ce guide entend aborder ce sujet « sans tabou, sans inquiétude excessive, de façon rigoureuse et avec des perspectives d'accompagnement ». Disponible en ligne sur le site des Caf, monenfant.fr, l'application des 1000 jours et le site autisme-tnd.gouv.fr (en lien ci-dessous), il sera également diffusé par les Caf à l'ensemble des partenaires de la petite enfance.

Concrètement, en cas de doute, le professionnel ou le parent remplissent une des grilles d'observations en fonction de l'âge. Par exemple, tenir la tête droite à 6 mois, faire des coucous à 12, empiler 5 cubes à 24 ou encore copier un cercle à 36 mois. Puis la famille se rend chez son généraliste ou pédiatre pour une consultation, prise en charge par l'Assurance maladie, pour analyser la situation. Si le médecin observe un écart de développement inhabituel, il oriente la famille vers un dispositif de prise en charge. Ce guide n'est pas destiné à établir un diagnostic, mais à repérer plus tôt les besoins spécifiques de l'enfant et à orienter les parents vers les professionnels compétents. Claire Compagnon promet, « au-delà du repérage », des moyens nécessaires pour l'accompagnement. Près de 20 000 « repérés » en bénéficieraient déjà.

Stimulation nécessaire

La présentation de ce livret s'est faite le 31 janvier 2022, au sein de la crèche Babilou, à Châtillon (92), qui accueille des enfants avec des troubles du neuro-développement, en présence d'Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles et de Claire Compagnon, déléguée interministérielle à l'autisme et aux troubles du neuro-développement. « La mise en œuvre d'interventions précoces des suspicions d'un TND influence de façon majeure la trajectoire de développement d'un enfant et ses capacités, à trois ans, à rentrer à l'école dans les meilleures conditions », selon le secrétariat d'Etat. Partant du principe que le cerveau des plus jeunes est « plastique », c'est-à-dire qu'il peut évoluer, s'adapter, créer de nouvelles connexions, il « doit être stimulé par des professionnels », en agissant au plus vite.

En quatre parties

Ce livret est organisé en quatre parties :
1- Une explication sur son utilisation et les étapes une fois rempli.
2- Des grilles de questions organisées selon l'âge de l'enfant.
3- Des informations sur les troubles du neuro-développement et des conseils sur la façon d'accompagner les parents pour les professionnels de la petite enfance.
4- Des liens vers les structures et services ressources.

Dans cette même optique, trois organismes ont été sélectionnés courant janvier 2022 pour optimiser la formation des médecins généralistes et pédiatres, en première ligne pour le repérage et la prise en charge précoces des TND (article en lien ci-dessous). Ainsi, plus de 55 000 devraient être sensibilisés, avec le soutien de la CNAM (caisse nationale d'assurance maladie).

* Cela concerne les troubles du spectre de l'autisme (TSA), du développement intellectuel, Dys (dyslexique, dyspraxique, dysphasique, dyscalculique, dysorthographique), du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.