Seguin, Ballois : 2 champions handisport dans le même bateau

Damien Seguin à l'étrave de son bateau, Chris Ballois aux manettes de son kitesurf... Ces deux champions handisport se sont retrouvés "dans le même bateau", le temps d'une journée. L'occasion de parler sport mais surtout inclusion !

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

C'est un grand champion qui vient d'être accueilli à bord de l'Imoca Groupe Apicil par le skipper handisport Damien Seguin. Chris Ballois, kitesurfeur handisport, a en effet embarqué à bord du 60 pieds que Damien va mener autour du monde dès le 8 novembre 2020 pour le Vendée Globe (article en lien ci-dessous). Une première pour le recordman du monde de vitesse qui s'est plongé pendant quelques heures dans l'univers des bateaux de compétition. « La classe... C'est juste énorme ! », commentait Chris tout sourire à la barre du monocoque rouge et blanc.

Champion handi parmi les valides

Pour lui, cet échange va bien au-delà de la découverte de cette machine de course... Comme Damien, Chris est né sans main gauche et concourt parmi les « valides ». « C'est quand même le premier marin avec un handicap à détenir un record du monde valide, c'est une sacrée performance ! Cela prouve bien qu'aujourd'hui, des athlètes handisports peuvent rivaliser avec des 'valides' sur leur terrain de jeu », se réjouit Damien avant de défier Chris lors d'une course de vitesse.

Des compétences innées ?

Kitesurf VS Imoca... Un sacré duel au nom du sport mais aussi de l'inclusion. « Une inclusion par la compétence et pas uniquement par l'aspect social, revendique Chris Ballois. Dans le monde de l'entreprise, c'est ce qu'il faut essayer d'impulser. Prenez les compétences des bonnes personnes, mettez-les au bon poste et vous ne verrez même plus le handicap », poursuit-il avant de mettre en lumière les atouts, par nature, de nombreuses personnes handicapées : optimisation, réactivité, agilité, adaptation.

Déjouer les pronostics

« Chris a un super mental ! Je pense que, comme moi, il a dû rencontrer des personnes qui ont émis des doutes sur sa capacité à pouvoir performer mais il n'a jamais rien lâché », salue Damien. Selon lui, « le but de ce type de rencontres c'est aussi d'échanger autour de nos pratiques respectives » et des adaptations mises en place pour compenser le handicap. Un moment de partage qui s'est achevé par un check spectaculaire. Damien à l'étrave de son bateau, Chris maniant son kite avec une précision extrême... Une image forte qui prouve, comme le défendent les deux hommes, que le handicap n'est pas un frein à l'accomplissement de ses rêves.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.