découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap

27 octobre 2021 : Théo Curin débarque dans Plus belle la vie

Théo Curin intègre le casting de la série quotidienne Plus belle la vie. A compter du 27 octobre 2021, le nageur quadri-amputé de 20 ans interprètera le rôle d'Hugo, 17 ans, de retour à Marseille après plusieurs années d'absence. Et un défi de plus !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Théo Curin passe des bassins de natation aux plateaux de télévision avec une facilité déconcertante. Après avoir été chroniqueur sur le Magazine de la santé, le nageur quadri-amputé a décroché son premier rôle dans le téléfilm Handi-gang, réalisé par Stéphanie Pillonca (article en lien ci-dessous). Mais ce n'est pas tout… A compter du 27 octobre 2021, il sera à l'affiche de la série Plus belle la vie, tournée à Marseille et diffusée tous les soirs sur France 3. Le jeune homme de 20 ans, originaire de Meurthe-et-Moselle, interprètera le rôle d'Hugo, 17 ans, de retour sur la Canebière après de longues années d'absence.

Un personnage à l'image de son interprète

Ce n'est pas à son handicap que Théo doit ce rôle mais à sa personnalité, dominée par une détermination à toute épreuve. « Pendant le casting, il a été naturel, formidable. C'est le comédien qu'on a choisi et, ensuite, son handicap est venu s'intégrer à l'histoire. Donc oui, les autres personnages vont se positionner par rapport à cette différence mais, avec Hugo, il ne s'agit pas de traiter du handicap », explique la productrice de la série, Géraldine Gendre, dans le JDD. « Hyper solaire, Hugo n'a peur de rien. Son handicap est une force, pas un poids, se félicite son interprète. On s'en fout du handicap du mec. C'est juste Hugo qui va vivre ses histoires au Mistral avec Luna et Mirta. » Ça nous rappelle vaguement quelqu'un… A l'âge de 6 ans, Théo Curin contracte une méningite foudroyante qui contraint les médecins à lui ôter un bras, puis l'autre, puis ses jambes. Mais il ne se laisse pas abattre et se remet vite « sur pied ». A défaut de marcher, il nagera… sur les traces de Philippe Croizon, son mentor. A l'âge de 13 ans, il intègre le pôle France handisport de Vichy et enchaîne les médailles.

La traversée du lac Titicaca

Début novembre 2021, l'athlète paralympique revient à ses premières amours avec un défi de taille : la traversée du lac Titicaca, soit 122 km à la nage, en totale autonomie, dans une eau qui ne dépasse pas dix degrés (article en lien ci-dessous). Et, une fois encore, Théo n'a pas opté pour la facilité… Perché à 3 812m d'altitude, entre le Pérou et la Bolivie, il s'agit du lac le plus haut du monde et l'un des plus grands d'Amérique du sud. Pour donner du sens à ce projet et en faire une aventure humaine et solidaire extraordinaire, le jeune homme a souhaité le partager avec deux autres nageurs : Malia Metella, vice-championne olympique sur le 50m nage libre aux Jeux olympiques d'Athènes, et Matthieu Witvoet, un éco-aventurier habitué des challenges hors normes. Plus qu'une poignée de jours avant de se jeter à l'eau…

© jeanphilippebaltel

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.