Tous héros: des pompiers se jettent à l'eau pour le handicap

Clap de fin pour la 3e saison de la web-série "Tous héros", présenté par Théo Curin ! Dans le 4e épisode, Marine Lorphelin, miss France 2013, tracte une jeune fille handicapée à la nage lors de l'Open swim stars Paris, relayée par 2 pompiers engagés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

« 5 km à la nage, ça use mes petits bras ! » Marine Lorphelin, Miss France 2013 et interne en médecine générale, se jette à l'eau pour tracter une jeune fille en situation de handicap, lors de l'étape parisienne de l'Open swim stars organisé par Harmonie mutuelle les 12 et 13 juin 2021 (vidéo ci-contre). Elle prend le relais de deux pompiers de l'association Assap 77 qui, en 2014, a créé une section « sport pour tous », bien décidée à faire découvrir les joies des épreuves sportives intenses aux personnes en situation de handicap et, dans le même temps, à les rapprocher des « valides ». L'occasion pour Lyse, 13 ans, atteinte d'une hémiparésie du côté droit, de vivre sa première expérience en eau libre au plus près des nageurs, confortablement installée dans un canoë... sous l'œil avisé du nageur quadri-amputé Théo Curin.

Sport-santé : des bénéfices à tous âges !

Ce défi marque la fin de la saison 3 de la web-série « Tous Héros », qui vise à mettre en lumière les valeurs du sport, vecteur d'inclusion et de dépassement de soi. Dans ces quatre épisodes, Théo Curin emmène Marine Lorphelin et Tony Parker, ancien joueur de basketball, découvrir les nombreux bénéfices de l'activité physique à travers des expériences et rencontres inédites. Au programme : un entraînement pour favoriser l'inclusion sociale et professionnelle des jeunes exilés, une session « plogging », qui consiste à courir tout en ramassant les déchets et, enfin, une séance de cross fit avec Raymonde, octogénaire. « Il faut que nous, médecins, soyons défenseurs du sport-santé en montrant l'importance de prendre soin de soi à n'importe quel âge, notamment grâce à une activité physique adaptée », affirme Marine Lorphelin.

Le sport, vecteur de cohésion

« Alors que la pratique d'une activité sportive régulière est recommandée par les autorités de santé, trop de personnes en sont encore privées. Parmi elles, des personnes en situation de handicap qui redoutent le regard des autres, âgées ou issues de minorités sociales, qui manquent de temps, de moyens ou de confiance... », déplore Emeric Lozé, directeur du développement et de l'accompagnement chez Harmonie mutuelle. Face à ce constat, il mise sur le sport !

© Nicolas Götz/Velobs

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.