Autisme : solution temporaire pour "situations complexes"

L'association "Vivre et devenir" va créer une première unité de transition pour adultes avec troubles autistiques "complexes". Un accueil temporaire et sur mesure. Ouverture prévue courant 2018 en Seine-Saint-Denis.

31 juillet 2017 • Par

Thèmes :

Illustration article

Comment répondre aux besoins d'accueil des adultes avec autisme ? En Seine-Saint-Denis, l'association Vivre et devenir, anciennement Association de Villepinte, obtient l'autorisation de l'ARS (Agence régionale de santé) d'Île-de-France pour créer la première unité renforcée de transition pour des adultes présentant des « situations complexes » de troubles du spectre autistique (TSA), issus des départements de la Seine-Saint-Denis, de la Seine-et-Marne et du Val-de-Marne. Cette structure prévue pour accueillir six personnes sera construite à Villepinte afin de « compléter le dispositif conçu pour gérer les situations complexes liées aux TSA en Île-de-France ». L'ouverture est aujourd'hui prévue pour 2018.

Sorties ou en attente d'admission

Cette unité sera reliée à l'Unité mobile interdépartementale (UMI) Est (93, 77, 94) et à l'Unité sanitaire interdépartementale d'accueil temporaire d'urgence (USIDATU). « Elle permettra d'accueillir des personnes avec des comportements à problèmes majeurs et/ou des troubles associés ne permettant pas leur maintien au domicile ou dans la structure initiale d'accueil et qui sont en attente d'admission à l'USIDATU ou tout juste sorties mais encore trop instables pour permettre un retour en milieu habituel », précise l'association dans un communiqué publié le 25 juillet 2017.

Personnel formé, locaux adaptés

Comme pour les autres établissements spécialisés fondés par l'association, les locaux seront entièrement conçus pour s'adapter aux besoins des personnes reçues, avec une attention particulière portée à l'acoustique, la luminosité ou la sécurité. « Tous les salariés de l'Unité seront formés aux problématiques de l'autisme avant l'ouverture », souligne par ailleurs l'association. Les personnes seront accueillies, selon leurs besoins, pour des séjours de quelques heures (bilans somatiques simples) à plusieurs semaines mais n'excédant pas deux à trois mois.

© Association Vivre et devenir

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.