Vaccin ROR et autisme : aucun lien, d'après une grande étude

Non, le vaccin ROR, contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, ne cause toujours pas l'autisme... Une nouvelle étude à grande échelle, réalisée sur 650 000 enfants danois, le confirme. A l'origine de cette polémique : une petite étude de 1998.

6 mars 2019 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

Une très grande étude portant sur plus de 650 000 enfants danois, suivis sur plus d'une décennie, est parvenue à la même conclusion que bien d'autres avant elle : le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) n'augmente pas le risque d'autisme.

Aucun lien avec l'autisme

L'étude a pris en compte les données de l'ensemble des enfants danois nés de 1999 à 2010, suivis jusqu'en 2013. Les chercheurs ont comparé le nombre d'enfants ayant reçu un diagnostic d'autisme parmi les vaccinés et les non-vaccinés, et n'ont trouvé aucune différence. « Elle soutient fortement le fait que le vaccin MMR (ROR, ndlr) n'augmente pas le risque d'autisme, ne le déclenche pas chez les enfants susceptibles (ayant des facteurs de risque, ndlr), et n'est pas associé avec un regroupement de cas d'autisme après la vaccination », écrivent les chercheurs, dans l'étude publiée dans les Annales de médecine interne aux Etats-Unis.

Une petite étude à l'origine de la polémique

Les auteurs soulignent que leurs travaux renforcent notamment une étude de 2002 portant sur 537 000 enfants danois. Ils citent aussi dix études menées sur les vaccins des enfants, dont six spécifiquement sur le MMR, qui n'ont trouvé aucun lien. Les centaines de milliers d'enfants ainsi étudiés, sur des années, sont à comparer à la « petite » étude de 1998, souvent citée par les anti-vaccins comme montrant un lien entre MMR et autisme, et qui ne portait que sur douze enfants. Cette étude a été rétractée par la revue médicale qui l'avait publiée, l'auteur, qui avait falsifié les résultats, a perdu sa licence médicale, mais elle continue d'être citée par les militants anti-vaccins.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.