Des villes proposent des vélos adaptés en libre-service

Vélo cargo, draisine, tandem, trottinette à fixer sur un fauteuil... Des offres de mobilité en libre-service adaptées aux usagers handicapés commencent à voir le jour un peu partout en France. C'est le cas à Lyon, Grenoble ou encore Strasbourg.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Sur les rives du Rhône, cet été, il risque d'y avoir embouteillage de « Benur ». Mis en service le 1er juin 2022 par la métropole de Lyon (Rhône-Alpes), ces vélos accessibles à tous n'ont rien d'un char antique si ce n'est leur solidité et leur rapidité (article en lien ci-dessous). Pour le reste, la startup du même nom assure proposer un service « inclusif » et moderne, qui vient compléter le système de Velo'v en libre-service déjà existant. Grâce à une rampe à l'arrière du vélo, les personnes en fauteuil peuvent y accéder sans transfert et viennent ensuite se placer derrière le guidon qui sert de maindelier (actionné avec les mains). Une assistance électrique prend le relais du pédalage par les bras. La vitesse max est de 25 km/h, avec une autonomie de 80 km. Benur fonctionne comme un « vélo cargo » permettant également le transport de marchandises, pratique pour faire ses courses, et se destine à d'autres usages (transport de familles, personnes âgées). Pour en bénéficier, il suffit de faire sa réservation sur le portail vélo de la métropole de Lyon et d'indiquer la date et la durée d'utilisation (demi-journée, journée, week-end).

Grenoble, des trottinettes-fauteuils roulants

Lyon n'est pas la seule ville à voir fleurir de nouveaux modes de transports « propres » et accessibles aux personnes en situation de handicap. A quelques kilomètres de là, Grenoble (Isère) a investi dans une flotte de trottinettes pour fauteuils roulants. Dix-sept municipalités de l'agglomération grenobloise proposent désormais « un service de trottinettes partagées non-discriminatoire ». En résumé, il est possible de motoriser son fauteuil manuel en le clipsant à une trottinette électrique. Cette innovation a été rendue possible par la société Omni, médaille d'or au concours Lépine de 2021. En service depuis le 1er juillet 2022 via l'opérateur Dott, elles sont accessibles avec un abonnement mensuel de 35 euros.

Strasbourg s'y met aussi

Strasbourg a elle aussi renforcé son offre de vélos pour les personnes à mobilité réduite, en partenariat avec l'association de cyclistes CADR67. Son système de location de vélos en libre-service Velhop met à disposition depuis mars 2022 un tricycle thérapeutique à assistance électrique, une draisine plateforme pour fauteuil roulant et un tandem tout confort, louables à la semaine pour les particuliers ou au mois pour les professionnels.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.