Vogue : 5 femmes handicapées en une pour "recadrer la mode"

Edition spéciale ! Cinq personnalités handicapées font la une du magazine de mode Vogue UK en mai 2023 : Selma Blair, atteinte de sclérose en plaques, Sinéad Burke, blogueuse de petite taille... Des couvertures inspirantes pour "recadrer la mode".

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article Vogue : 5 femmes handicapées en une pour "recadrer la mode"

Une jeune femme avec trisomie 21 en une d'un magazine de mode ? Aujourd'hui, l'ambition est de « recadrer la mode ». C'est en tout cas celle du célèbre mensuel Vogue anglais, qui a décidé de mettre en lumière plusieurs artistes, sportifs, créateurs et militants en situation de handicap dans l'édition de mai 2023. Objectif : cinq couvertures promettant « une mode dynamique, audacieuse et handicapée ». Le magazine redore ainsi son blason, sept ans après avoir créé la polémique en ayant choisi des mannequins « valides », amputés grâce à la retouche photo, pour assurer la promotion des Jeux paralympiques de Rio en 2016 (Lire : Polémique Rio : Vogue "ampute" des mannequins valides).

19 personnalités inspirantes

Le rédacteur en chef, Edward Enninful, a en effet décliné le magazine, non pas en une ou deux versions comme à son habitude, mais en cinq. L'actrice Selma Blair, atteinte de sclérose en plaques, la blogueuse militante de petite taille Sinéad Burke (Lire : Sinéad Burke, 105 cm, la petite Irlandaise qui défie la mode ), le premier mannequin noir, transgenre et en fauteuil roulant, Aaron Rose Philip, mais aussi la mannequin avec trisomie Ellie Goldstein (Lire : Ellie Goldstein, modèle trisomique, nouveau visage de Gucci) ainsi que l'interprète en langue des signes Justina Miles, connue pour sa performance enflammée lors de la mi-temps du dernier Super Bowl, sont à l'affiche. Quatorze autres personnalités engagées ont également participé à cette édition spéciale afin de briser les tabous sur le handicap, à l'image du directeur artistique atteint de troubles de l'attention (TDA), Reuben Shelby, ou encore Nicolas Hamilton, pilote de course vivant avec une paralysie cérébrale.

Des magazines en braille et en version audio

La volonté inclusive ne s'arrête pas là. La rédaction a sollicité l'aide du Royal national institute of blind people de Londres, une association caritative qui œuvre en faveur des personnes déficientes visuelles, pour publier une édition en braille et en version audio. En 2017 déjà, la mannequin américaine Amanda Booth posait en couverture du Vogue néerlandais avec Micah, son fils de trois ans, avec trisomie 21 (Lire : Une mannequin en une de Vogue avec son fils trisomique). Des initiatives qu'il serait bon d'ancrer dans le marbre, de part et d'autre de la Manche, pour faire des vagues dans le monde jusqu'alors très stéréotypé de la mode. C'est notamment l'ambition de Mounia Kahlaou qui, à 36 ans, vient d'ouvrir la « première agence inclusive de mannequins et de talents en France », à Saint-Denis, en banlieue parisienne (Lire : Mannequins handicapés : la 1e agence inclusive en France). Son mantra ? « Célébrer la diversité des corps ».

© Vogue UK

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.